10infos_tfc_22nov

10 infos sur le Toronto FC

Comme toute bonne chose a une fin, il fallait bien qu’il y ait un dernier match en 2017 à cette rivalité Impact-TFC. Les Montréalais iront visiter le BMO Field ce dimanche 15 octobre à 17h et tenter de battre, pour l’honneur, les Torontois qui ont déjà assuré leur Supporters’ Shield et qui visent à battre le record pour le nombre de points en une saison, détenu par le LA Galaxy. Voici 10 infos sur les Reds.

Contexte du match

Greg Vanney a le luxe de faire tourner son effectif sans avoir à vivre avec les conséquences. Les Torontois sont déjà certains de terminer au sommet du classement général de la ligue et on fait grand cas de leurs performances cette année, osant même leur affubler de l’étiquette de la meilleure équipe de l’histoire de la MLS. Nous n’irons pas jusque là – oui, parce que c’est Toronto, mais aussi parce qu’il reste à concrétiser dans l’essentiel, les séries éliminatoires de la Coupe MLS. Bref, les Reds, immuables au sommet, et le Bleu-blanc-noir, hors du tournoi automnal, s’affrontent pour la première fois depuis longtemps sans enjeu, sinon pour la suprématie de la Classique du Canada.

Forme du moment (toutes compétitions confondues)

V-D-D-V-V-V

Entraîneur-chef

Greg Vanney (50-37-23 à la barre du Toronto FC et en carrière en MLS) est devenu entraîneur-chef du Toronto FC le 31 août 2014. Il occupe également le poste de directeur technique. Joueur professionnel pendant 13 saisons aux États-Unis et en France, Vanney s’est consacré à la formation de jeunes joueurs, notamment au Real Salt Lake et à Chivas USA, puis s’est joint au TFC en décembre 2013. Il y a d’abord été directeur général adjoint et directeur de l’académie avant de devenir le neuvième pilote de l’histoire de l’équipe en remplaçant Ryan Nelsen.

Meilleur buteur actuel

Sebastian Giovinco (15)

Joueurs à surveiller

1. Víctor Vázquez (#7) – Le nouveau venu espagnol de 30 ans du TFC, arrivé cet hiver en provenance de Cruz Azul, au Mexique, a déjà 16 passes décisives. Il est autant un danger sur les coups de pied arrêtés que sur les centres, en plus de casser les lignes avec ses passes vers les attaquants.

2. Jozy Altidore (#17) – Quelles seront l’humeur et la condition physique du gros attaquant torontois, lui qui a vécu de très près l’élimination humiliante des Américains dans le Hex aux mains de Trinité-et-Tobago? Il reste une pièce maîtresse de l’attaque des Reds, qui roule au rythme de 2,2 buts par match.

3. Jonathan Osorio (#21) – Le milieu de terrain torontois est un bon ami de Samuel Piette, deux jeunes hommes qui se croisent souvent avec l’équipe nationale. Mais ce soir, ce sera tout sauf une partie de plaisir au cœur du terrain. Osorio a été titularisé lors de trois des quatre derniers matchs du Toronto FC.

Profil d’équipe

Tout comme l’an dernier, le TFC vise à boucler le milieu et à s’appuyer sur un trio offensif dangereux, composé de Giovinco, Altidore et Vázquez. Alors que le premier est là pour percuter sur la défense et gagner des coups francs grâce à ses nombreuses chutes, le deuxième travaille dos au but pour gagner des duels physiques et permettre au bloc de remonter, en plus de peser lourd sur la charnière, tandis que le dernier est l’huile dans l’engrenage offensif, avec une qualité de centre qui fait des ravages. Un cran derrière, c’est Michael Bradley qui orchestre le tout, dirigeant le tempo et l’angle d’attaque des possessions torontoises, souvent de manière patiente, tout en s’imposant au tacle ou en interceptant la relance adverse. Et si la défense est somme toute solide, son talon d’Achille se trouve dans les intervalles, où des espaces sont disponibles pour combiner rapidement, soit dans l’axe, soit du côté droit.

En 2017 :

Tirs cadrés*

Buts marqués de l’intérieur de la surface

Buts marqués de l’extérieur de la surface

Buts marqués de la tête

4e (160)

1er (62)

=3e (9)

1er (15)

Possession (%)

Conversion des grosses occasions (%)

Passes réussies dans le dernier tiers (%)

Duels gagnés (%)

7e (51,9%)

4e (58,2%)

7e (67,7%)

=7e (50,8%)

*Toutes les données proviennent d’Opta

Schéma tactique

Peu importe si Altidore et Giovinco sont là ou non, Vanney ne lâche que très rarement sa défense à trois. Alignement contre New York Red Bulls (30 septembre) : Bono; Morrow, Mavinga, Moor, Zavaleta, Hasler; Vázquez, Bradley, Delgado; Altidore, Ricketts.

Dernier match contre l’Impact

Qu’il fait bon battre Toronto chez lui. En l’absence de Giovinco, Altidore et Vázquez, l’Impact s’est déplacé dans la Ville Reine et a infligé une défaite cinglante de 5-3 aux Reds sur leur propre terrain du BMO Field. Les bénéfices de la défense à trois des locaux ont été annulés par la même tactique utilisée par les Montréalais, qui ont pris une avance rapide et ont obligé le bloc torontois à monter haut sur le terrain, surtout Bradley, qui n’a pu être à son mieux dans ces circonstances.

Blessures, absences et convocations (au 12 octobre)

A – Sebastian Giovinco (« bas du corps » - au jour le jour)

Prochains matchs

Atlanta United FC v Toronto FC (MLS, 22 octobre)
Demi-finale de l’Est v gagnant des barrages le moins bien classé (MLS, 30 ou 31 octobre et 5 novembre)

Topics: