playoffs_2020_fr

L’Impact qualifié pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS

Une victoire de 3-2 face au D.C. United permet aux Montréalais d’accéder aux séries

Le suspense aura duré jusqu’à la dernière minute, mais l’Impact de Montréal est qualifié pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS pour une première fois depuis 2016.

Avec une victoire de 3-2 face au D.C. United, les hommes de Thierry Henry terminent au neuvième rang de l’Association Est, se qualifiant automatiquement pour le tournoi automnal, et affronteront maintenant le New England Revolution dans un match de barrage à élimination directe, le vendredi 20 novembre à 18h30.

C’est Romell Quioto, meneur du club au chapitre des buts et des passes décisives cette saison, qui a marqué le but gagnant avec quelques minutes à jouer.

« L’histoire de ce match est l’histoire de notre saison, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact Thierry Henry. On s’est battus tout le long. Ils avaient les devants à la demie et on est revenus. Ça démontre le caractère de mes gars. Je l’ai dit à mes joueurs tout au long de l’année : quand le désir est là, les choses vont bien aller. »

Les Montréalais ont dû revenir au score deux fois pour mériter cette qualification en séries, faisant face à une équipe qui devait absolument prendre les trois points pour espérer se qualifier. Après avoir encaissé un but sur phase arrêtée à la neuvième minute, Bojan a marqué son quatrième but de la saison quatre minutes plus tard pour niveler la marque.

« On sentait qu’on était meilleurs et on croyait en nous-mêmes, a dit l’attaquant Bojan. On a une bonne équipe, des bons joueurs et un bon staff. Je pense qu’on mérite de se qualifier. On est forts mentalement, physiquement et émotionnellement, et c’est pour ça qu’on a gagné. »

Ensuite, après avoir encaissé un deuxième but avant la fin de la première demie, Victor Wanyama a marqué son deuxième but de l’année avec une reprise puissante de la tête dans le coin supérieur du filet.

Les Montréalais auront maintenant une pause de 12 jours avant d’affronter le New England Revolution, une équipe que l’Impact a affrontée plusieurs fois depuis le début de l’année. Les hommes de Bruce Arena ont fini au huitième rang après leur défaite de 2-0 face au Philadelphia Union pour conclure la saison.

« On doit rester calmes et humbles, a ajouté Henry. On voulait être dans les séries et cette victoire était très importante pour nous. On ne voulait pas se qualifier avec de l’aide. On l’a fait et on a pu le faire seul. Maintenant, on est sur New England, qui est une équipe difficile à gérer, surtout à leur stade. Notre concentration est sur eux. »

Topics: