sjedic_3_starts

Sejdic répond à l’appel

Le jeune milieu de terrain impressionnant lors de trois titularisations consécutives

Je me souviens d’avoir rencontré Amar quelques minutes après sa sélection par l’Impact en deuxième ronde du SuperDraft, en 2019. En discussion avec les médias montréalais à l’extérieur de la salle principale, son calme était frappant. Le jeune athlète choisissait chaque mot avec prudence et son attitude générale donnait l’impression qu’il avait l’envergure d’un vrai professionnel.

Sur le terrain d’entraînement, son éthique de travail reflétait son caractère. Sejdic était constant, attentif et toujours prêt à apprendre.

Comme tous les jeunes joueurs qui tentent d’intégrer une équipe pro, le processus peut être long et difficile. Amar n’a joué que 68 minutes en 2019 dans sa première titularisation en MLS et a revu le terrain pour un deuxième match en carrière il y a un peu moins de deux mois, lui qui a été nommé sur le XI dans une défaite de 1-0 contre le Toronto FC. Après cette défaite, Amar a été cloué au banc pour cinq matchs.

Résilient, le jeune Américain né en Allemagne a démontré à l’entraînement des signes d’amélioration au personnel technique. Amar s’est maintenant mérité des minutes lors des six derniers matchs.

« Tu peux intégrer le 11 partant en t’entraînant bien et c’est ce qu’Amar fait, a dit l’entraîneur-chef Thierry Henry. Il a joué dans quelques matchs plus tôt dans l’année, mais il n’en avait pas montré assez. C’est comme ça. Pour réintégrer l’équipe, tu dois bien t’entraîner. Amar s’entraîne très bien. Il travaille avant et après nos entraînements, il nous écoute et maintenant, il en profite. Je pense qu’Amar joue très bien. La majorité de nos opportunités ont été créées quand il venait au ballon. »

Pour la première fois en MLS, Amar a commencé trois matchs consécutifs et il se régale. Le milieu de terrain a marqué son premier but en MLS contre le Philadelphia Union et en a ajouté un deuxième dans le match suivant, contre le New England Revolution.

Quelques jours plus tôt contre les (anciens) meneurs de l’Association Est, le Columbus Crew SC, le tir de Sejdic a frappé le poteau tôt dans la rencontre et il a été solide au milieu de terrain pour 90 minutes.

« J’absorbe les informations qui me sont données comme une éponge, a dit Amar Sejdic après son deuxième but en deux matchs. J’essaye d’apprendre le plus possible du personnel technique pour devenir un meilleur joueur. Le plus important pour moi, c’est de prendre du plaisir et de gagner des matchs. »

Plus on apprend à connaitre Thierry Henry, l’entraîneur-chef, plus une chose devient claire : si tu t’entraînes bien et avec constance, ta chance, tu l’auras.

« Au bout du compte, ceux qui s’entraînent bien sont récompensés, a expliqué Henry. Amar travaille très fort, donc éventuellement, il nous a forcé la main. C’est bon pour nous et pour lui. »

Topics: