OKWONKWO_RW)ART

Une victoire et rien d’autre

Les trois points sont essentiels pour que l’Impact espère se qualifier pour la prochaine ronde

Le début du tournoi MLS is Back n’a pas été idéal pour l’Impact. Avec deux défaites à leurs deux premiers matchs, les hommes de Thierry Henry se retrouvent dos au mur à l’approche de la dernière rencontre de la phase de groupes, qui sera jouée ce soir à 22h30 HAE contre le D.C. United (TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690).

Avec les premier et deuxième rangs hors de portée, les Montréalais peuvent toujours viser la troisième place et espérer finir parmi les quatre meilleurs troisièmes, un objectif qui est encore atteignable.

La première étape : l’Impact doit remporter son match contre D.C. United. Une défaite ou un match nul et l’aventure sera terminée.

Le tout se complique un peu à la deuxième étape, puisqu’on doit attendre les résultats des autres matchs. Tous les matchs du groupe A étant maintenant terminés, on sait que New York City FC, au troisième rang avec un différentiel de -2, serait derrière l’Impact en cas de victoire des Montréalais, puisque leur différentiel serait meilleur, soit au minimum -1.

« On regarde les autres groupes, a dit le défenseur Zachary Brault-Guillard. Pour l’instant, on a toutes les chances de finir parmi les quatre meilleurs troisièmes. À nous de bien faire contre D.C. pour avoir nos chances de continuer dans ce tournoi. »

Contrôler ce qui est contrôlable

C’est facile de se perdre dans les calculs de probabilités avec tous les scénarios possibles avant le dernier match de la phase de groupes. Les hommes de Thierry Henry, de leur côté, ne veulent pas tomber dans ce piège, préférant se concentrer uniquement sur leur tâche et ce qu’ils devront rectifier pour connaître du succès contre D.C.

« On doit éviter de faire ces petites erreurs qui nous coûtent des buts, a expliqué le milieu de terrain Shamit Shome. On a encaissé trop facilement dans les deux premiers matchs et ça va être la différence contre D.C. United. On doit minimiser ces erreurs et être meilleur défensivement. »

Les Montréalais ont dominé la possession du ballon dans une défaite de 4-3 contre le Toronto FC, surtout en deuxième demie, se créant plus d’opportunités que les hommes de Greg Vanney. Mais la finition n’a pas porté fruit à certains moments, malgré le fait qu’ils ont battu le gardien Quentin Westberg trois fois.

« On comprend que les deux premiers matchs n’ont pas fini comme on l’avait envisagé, a ajouté Shome. On sait que dans ces deux matchs, on a fait de bonnes choses. Si on peut mettre les pièces ensemble et bien performer, on est confiant qu’on peut gagner contre D.C. et espérer se qualifier pour la prochaine ronde. »

Topics: