Raitala_Finland
FA of Finland / Jussi Eskola

L’Euro devait commencer aujourd’hui

Une discussion avec Jukka Raitala, qui devait représenter la Finlande cet été à l’Euro

Les amateurs de football de partout dans le monde auront une pensée émue aujourd’hui, alors que le coup d’envoi de l’Euro 2020 devait être donné.

En excluant la Coupe du monde, il n’existe aucun autre tournoi international plus prestigieux. Avec la majorité des puissances du sport résidant sur le Vieux Continent, la compétition quadriennalle rassemble une bonne portion des meilleurs joueurs du monde à la même place pour un mois, présentant ainsi du foot spectaculaire.

À la suite d’une toute première qualification pour la Finlande obtenue lors d’un match disputé sous une température glaciale à Helsinki, le capitaine de l’Impact Jukka Raitala était prêt à représenter son pays dans ce tournoi majeur. Toutefois, étant donné la situation mondiale que l’on sait, le tournoi a été repoussé à l’année prochaine.

« On s’y attendait un peu, a déclaré Raitala en entrevue avec Impact Média. Avec tout ce qui se passait dans le monde et tout ce qu’on disait par rapport à l’Euro, il y avait déjà de la spéculation. Nous n’étions donc pas surpris lorsque la nouvelle est tombée. On comprend les circonstances et c’est ainsi. C’était la bonne décision à prendre. »

Les activités des ligues sportives et des tournois majeurs sur la planète ont toutes été mises sur pause, repoussées ou carrément annulées dans les semaines suivant la propagation du virus, l’Euro n’étant pas une exception.

Mais il y a quelques mois, notre capitaine croyait devoir manquer le tournoi pour une raison totalement différente : avec une fracture à la jambe, sa participation à l’Euro était remise en question.

« L’Euro n’était pas encore annulé lorsque je me suis blessé, et je savais que j’avais besoin de deux ou trois mois pour guérir, a expliqué Raitala. Je me suis dit que j’allais travailler sans arrêt pour être en forme à temps. Si le tournoi avait eu lieu cet été, je ne serais pas complètement rétabli. Dans un sens, c’est psychologiquement soulageant parce que je n’ai plus cette pression de retourner le plus vite possible. »

Jukka Raitala et tous les joueurs de l’Impact ont heureusement tous un autre tournoi auquel ils doivent se préparer : la formation montréalaise se déplacera à Orlando avec toutes les équipes de la ligue pour le tournoi MLS is Back, qui commencera le 8 juillet.

« Un an, c’est très long, a remarqué le joueur finlandais de 31 ans. J’espère que nous pourrons jouer plusieurs matchs en MLS et avec l’équipe nationale en attendant l’Euro. Je crois que ça passera vite. Nous sommes heureux de constater toutes les étapes qui ont été franchies. On peut maintenant s’entrainer et nous pourrons bientôt retourner au jeu. On peut aller de l’avant. »

Topics: