dgfehter3f3ef

Culture foot : Avalanches de buts

Dans le cadre de la diffusion de nos anciennes rencontres, nous vous présentons ce mercredi à 19h30 un match qui a enflammé les spectateurs au Stade Saputo.

Si tu veux un festival de buts, voici ce qu’il te faut!

Les Montréalais accueillaient le Houston Dynamo en août 2013 au coeur d’une lutte pour décrocher le premier rang de l’Association de l’Est dans la MLS. Un gain pouvait propulser l’Impact au premier rang alors que les Texans avaient seulement trois points de retard dans le classement.

Je ne gâcherai pas la suite, sauf pour dire que l’Impact a marqué à cinq reprises dans l’une des plus grandes victoires de l’histoire du club.

Voici d’autres occasions où l’Impact a compté cinq fois ou plus dans un match.

(Suis-je le seul à être content de voir le TFC deux fois sur cette liste?)

1 mai 2013 – 6-0 v Toronto FC – Stade Saputo

Je me souviens avoir assisté à cette rencontre avec mon grand-père. Pour vous donner une idée : il n’est pas le genre de personne qui préfère nettement regarder un match du confort de sa maison que dans un stade rempli. Nous y sommes quand même allés malgré tout.

Disons que nous sommes retournés au Stade Saputo à plusieurs autres reprises!

Dans une joute où les experts prévoyaient une défaite de l’Impact dû a un déficit de deux buts récolté dans le match aller, les Montréalais se sont relevés pour en marquer six face au TFC. L’atmosphère était inoubliable pendant de ce match de Championnat canadien alors que l’Impact a donné une leçon de soccer à son plus grand rival.

25 mai 2013 – 5-3 v Philadelphia Union – Stade Saputo

Seulement 24 jours plus tard, l’Impact a donné un spectacle magistral signé cette fois par Marco Di Vaio.

Le Joueur désigné italien a seulement eu besoin de 29 minutes pour réaliser son unique triplé dans l’uniforme de l’Impact. Di Vaio était sur une lancé depuis le début de la saison 2013, avec déjà six buts en MLS avant ce match, ayant marqué à deux reprises également dans la victoire de 6-0 contre le TFC (voir plus haut).

23 juillet 2016 - 5-1 v Philadelphia Union – Stade Saputo

Toujours à Montréal, l’Union subissait encore une fois un autre quintuplé de l’Impact.

Cette fois-ci toutefois, l’Impact a gagné grâce à trois buts de son joueur désigné.

Le roi n’a donné aucune chance à l’opposition cette journée-là, marquant les trois premiers buts du match pour son deuxième tour du chapeau avec l’Impact.

20 septembre 2017 – 5-3 v Toronto FC – BMO Field

Les raisons affluent pour lesquelles les amateurs montréalais se souviennent de ce match mémorable.

Premièrement, une victoire au BMO Field contre ton plus grand rival est une immense joie en soi-même. En menant à un point 5-1 dans le match, c’est tout simplement génial.

Encore mieux : l’Impact y a compté les trois buts successifs les plus rapides de son histoire en première demie!

On se rappelle également de la performance d’Anthony Jackson-Hamel, meilleur buteur formé au club, qui a déjoué à deux reprises Alex Bono.

Ce que je préfère néanmoins de cette victoire, c’est ce qu’elle a représenté pour Toronto : avec quelques matchs à jouer seulement en saison régulière, les Torontois étaient sur le point de marquer l’histoire, n’ayant pas perdu à domicile jusqu’à ce match.

Qui de mieux que l’Impact pour ruiner le tout.

Topics: