bojan-gm_article

Au tour de la MLS

L’Impact ouvre sa saison contre le New England Revolution ce samedi

On a attendu longtemps, mais maintenant que la saison des Montréalais est commencée, elle s’enclenche à toute vitesse. Si le New England Revolution s’apprête à jouer son premier match compétitif ce samedi, ça sera déjà le troisième de l’Impact en 2020. 

Les hommes de Thierry Henry ont été victorieux en huitièmes de finale face à l’équipe costaricaine Deportivo Saprissa, faisant match nul 0-0 il y a quelques jours à Montréal après avoir obtenu un résultat de 2-2 à San José.

L’équipe première se concentre maintenant sur son calendrier MLS pour les deux prochaines rencontres, à la suite desquelles elle fera un retour en Ligue des champions pour affronter le C.D. Olimpia, du Honduras, le match aller prenant place au Stade olympique le mardi 10 mars.

« Un match éliminatoire, c’est souvent différent, affirme l’entraîneur-chef Thierry Henry. On a joué contre une équipe qui maniait bien le ballon et qui nous a fait mal tant au match aller qu’au match retour. C’est notre premier match MLS maintenant. Dans cette situation, tu veux avoir un bon début de match et faire bonne impression devant le public. Il faudra bien récupérer puisque ce fut un match difficile ce mercredi. »

Ce n’est que la deuxième fois dans son histoire que les Montréalais vont ouvrir leur saison à domicile. La raison est évidente ; il faut simplement jeter un coup d’œil dehors pour réaliser que jouer un match de soccer à l’extérieur à Montréal en février, ce n’est tout simplement pas possible. C’est pour cette raison que ce match prendra place au Stade olympique, où l’Impact présente une fiche de neuf victoires, neuf matchs nuls et trois défaites depuis 2012.

Un défi de grandeur contre Arena

L’entraîneur-chef Thierry Henry a bien connu le pilote des Revs, Bruce Arena, lors de son passé de joueur en MLS. Arena était à l’époque à la barre du LA Galaxy lorsque Henry faisait partie de l’alignement des New York Red Bulls.

Les représentants de la Nouvelle-Angleterre se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la MLS l’année dernière sous les ordres d’Arena. Arrivé en milieu de saison, il a su grandement aider les Revs, qui connaissaient un début de saison difficile.

À la veille du début de leur première année complète ensemble, tant les Revs qu’Arena voudront entamer leur saison avec aplomb au nord du 45e parallèle.

Si jongler la Ligue des champions et le début de la saison MLS peut sembler un défi pour commencer l’année, ce n’est pas la mentalité dans le vestiaire des Montréalais.

« J’ai énormément de respect pour Bruce Arena, ayant joué contre plusieurs de ses équipes, explique Henry. Il a réalisé un énorme travail et il y a un renouveau depuis qu’il est arrivé à New England. Ses équipes sont habituellement bien en place et difficiles à manœuvrer, donc on verra. »

Vous pouvez toujours acheter des billets pour le match d’ouverture de ce samedi à 15h ici. L’Impact sera ensuite de retour au Stade olympique le 10 mars pour affronter le CD Olimpia dans le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions de la Concacaf, les billets étant en vente dès maintenant.

Topics: