U17U19
Patrick Leduc

Remarquables performances des U17 et U19 en Floride

Les équipes U17 et les U19 de l’Académie de l’Impact de Montréal ont toutes deux terminé au sommet de leur groupe respectif lors de la US Soccer Development Academy Winter Cup à Bradenton, en Floride. Elles se qualifient ainsi pour la Developement Academy Cup (DA Cup), qui aura lieu à Kansas City en avril prochain.

Parmi les 80 clubs de la USSDA, 32 ont pu participer à cette édition de la Winter Cup. Les huit meilleures équipes de chaque catégorie ont reçu leur laissez-passer pour Kansas City. L’Impact est d'ailleurs l’un des deux seuls clubs, avec le Philadelphia Union, à envoyer à Kansas City plus d’une équipe.

Les troupes de Jason Di Tullio et Philippe Eullaffroy, grâce à des performances de haut niveau, auront donc la chance de progresser au prochain niveau de cette compétition relevée.

Nous nous sommes entretenus à ce sujet avec Patrick Leduc, directeur administratif des opérations soccer de l’Impact de Montréal, ainsi qu’avec Philippe Eullaffroy, directeur de l’Académie et entraîneur-chef de l’Impact U19.

Que retenez-vous de ce tournoi?

PL : J’ai notamment relevé le fait que plusieurs joueurs dans nos U17 âgés de 15 et 16 ans ont bien fait, et ce, malgré qu’ils n’aient pas nécessairement la même composition physique que les plus vieux. Pour nous, c’est bon signe. Nous n’avons pas peur de faire jouer des joueurs plus jeunes qui peuvent faire face aux défis et rencontrer les exigences. Le départ des U19, quant à eux, fut un peu plus lent. L’équipe a dû composer pendant l’année avec des joueurs blessés et d’autres absents, en raison de la Coupe du monde U17. Ils ont connu néanmoins de bonnes performances tout au long de l’année, mais ce fut réellement convaincant en Floride.

PE : Tant du côté de nos joueurs que de notre personnel, notre équipe était unie, et ce malgré certains moments difficiles. Nous avions une grande harmonie. Ainsi, lorsque c’est le cas, l’individualité peut ainsi ressortir. Nous devons continuer à maintenir cet équilibre en vue des quarts de finale de la DA Cup, au mois d’avril. Ceci est un travail quotidien, et non pas seulement en vue d’un important tournoi.

Quels sont les enseignements que vous souhaitez que vos joueurs retirent des matchs disputés en Winter Cup?

PE : Nos joueurs nécessitent un maximum de fraîcheur physique et mentale. Notre troisième match fut difficile; nous avions perdu 3-2 contre le FC Delco, nous nous sommes néanmoins qualifiés. On doit se mieux se préparer en amorce d’un match important, peu importe le nombre de parties disputées précédemment.

Que reste-t-il à travailler en amorce des prochains tournois?

PL : Le challenge physique pour nos joueurs est d’affronter des joueurs plus rapides et costauds. Il faudra croire en notre façon de jouer malgré la pression. La vidéo saura aider nos joueurs à réagir autrement face à différentes situations, telles que la pression adverse lorsqu’ils possèdent le ballon. La gestion de la pression est d’ailleurs un apprentissage formateur pour nos joueurs qui aspirent à gravir les échelons du soccer professionnel.

PE : Même si nous avons terminé premier dans nos deux groupes, nous devrons également gérer les moments plus difficiles. Tant nos joueurs que nous, le personnel, devront améliorer notre concentration. C’est essentiel à faire lors d’une situation tendue. Si nous sommes plus forts dans ces moments, on a plus de chances de connaître une meilleure performance lors d’un match avec un grand enjeu.

///

Après un répit de quelques semaines pendant le temps des fêtes, les équipes U17 et U19 auront au calendrier plusieurs matchs hors-concours. Les U17 reprendront la compétition en février, dans le cadre de la Generation Adidas Cup.

D’ici là, certains joueurs pourraient recevoir une invitation pour se joindre à la première équipe lors du camp d’entraînement.

En plus du grand tournoi printanier de la DA Cup, en avril, nos jeunes joueurs seront très occupés au début de l’année 2020!

Topics: