CANADA_U17_COACHESCOMMENTS

Une expérience formatrice

Six joueurs montréalais à la Coupe du monde U17 avec le Canada

Pour plusieurs, ce type d’opportunité ne se présente tout simplement jamais. Mais six joueurs de l’Académie de l’Impact de Montréal auront la chance de vivre une expérience que seulement quelques joueurs de leur âge ont connue.

Benjamin Collins, Keesean Ferdinand, Tomas Giraldo, Sean Rea, Matthew Catavolo et Mouhamadou Kane vont tous se joindre à l’équipe du Canada à la Coupe du monde U17, qui commence ce samedi à 16h, quand les Rouges affronteront les hôtes, le Brésil, dans le match d’ouverture du tournoi.

Nul besoin de mentionner que de simplement ouvrir un tournoi contre une nation qui est considérée comme étant la Mecque du soccer reste une expérience en soi.

« Sur un plan humain, ce sont des expériences que tu n’oublies jamais, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact U19 et le directeur de l’Académie, Philippe Eullaffroy. Elles sont constructrices de la personnalité, de l’être humain et du joueur de soccer qu’ils veulent tous devenir. C’est énorme. Ils ont la chance de participer au plus grand évènement international de la planète pour les U17. C’est unique. Ils font partie des quelques privilégiés qui pourront le vivre. »

Cinq des six joueurs sélectionnés par le Canada U17 jouent présentement avec l’Impact U19 dans la US Soccer Development Academy, alors que Mouhamadou Kane évolue avec les U17, sous l’entraîneur-chef Jason Di Tullio.

Di Tullio, qui était joueur avant de devenir entraîneur, a fait partie de l’équipe U20 du Canada en 2003, aidant son équipe à se rendre en quarts de finale du tournoi mondial avant de s’incliner 2-1 face à l’Espagne, aux Émirats arabes unis.

« C’est une expérience que tu n’oublies jamais, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact U17, Jason Di Tullio. Je leur ai dit de préparer leur corps et leur esprit à vivre un rêve. Après tout, ils font partie d’un groupe de 21 joueurs qui ont la chance de représenter leur pays avec ce logo sur leur poitrine. »

Un signe positif pour l’Académie

Pour Eullaffroy et Di Tullio, c’est une excellente opportunité pour les jeunes de sortir de leur zone de confort et d’atteindre un niveau de soccer qu’ils n’ont pas encore vu. D’un autre côté, ça vient aussi confirmer le travail fait à l’Académie depuis sa création, en termes de production de joueurs de haut niveau qui peuvent avoir un impact dans ce genre de tournoi.

« Ça fait partie des témoins pour savoir si on va dans la bonne direction, a ajouté Eullaffroy. C’est une reconnaissance et une validation du travail fait à l’Académie et de la direction qu’on a décidé de suivre. C’est intéressant pour nous et ça élève nos standards. Ce n’est pas le seul, mais c’est un des paramètres pour évaluer si le développement des jeunes à l’Académie se passe bien. »

« Ça donne de l’espoir aux autres joueurs, a dit Di Tullio. Les plus jeunes peuvent aspirer à s’y rendre un jour. C’est très important pour l’Académie. Un énorme crédit doit être donné au travail fait dans les sept dernières années. Le club et l’Académie devraient être fiers. »

Vous pourrez voir le Canada en action sur RDS ou TSN. Le coup d’envoi pour l’ouverture du tournoi contre les hôtes sera le samedi 26 octobre à 16h.

Topics: