VIGIE_OCT19_FR

Vigie internationale IMFC

Quatre joueurs montréalais convoqués par leur sélection nationale

Bien que la saison 2019 de l’Impact soit terminée, quatre joueurs montréalais ont dû attendre avant d’aller en vacances : une fenêtre internationale importante attendait le Canadien Samuel Piette, l’Américain Daniel Lovitz et les Finlandais Lassi Lappalainen et Jukka Raitala. Alors que les deux premiers se sont affrontés au BMO Field de Toronto le mardi 15 octobre dans le cadre de la Ligue des nations de la Concacaf, un match important pour le Canada dans sa tentative de faire partie des six meilleures sélections de l’association continentale, les Finlandais ont poursuivi leur campagne qualificative pour l’Euro 2020 et ont solidement distancé leurs plus proches poursuivants, qu’ils affrontaient coup sur coup. Voici le portrait précis pour nos quatre grands voyageurs.

Daniel Lovitz, États-Unis
Ligue des nations de la Concacaf, Ligue A, Groupe A
États-Unis 6-0 Cuba
Canada 2-0 États-Unis,

Le défenseur latéral, qui fait maintenant partie du portrait de l’équipe nationale étasunienne depuis le début de l’année, et ses coéquipiers ont entamé leur parcours en Ligue des nations de la Concacaf contre le Cuba, dominant le pays des Caraïbes en route à une victoire de 7-0.

Le vrai défi, cependant, est venu contre le Canada, quatre jours plus tard. Daniel Lovitz, qui a été nommé sur le 11 partant contre les Cubains, a été de nouveau titularisé par l’entraîneur-chef Gregg Berhalter contre les Rouges. Si les Américains ont eu leurs opportunités, ils étaient du mauvais côté de l’histoire, s’inclinant 2-0 contre une équipe canadienne dominante, leur première défaite contre le Canada depuis 1985.

Les États-Unis auront une chance de se venger quand les deux équipes s’affronteront de nouveau en novembre, cette fois-ci au sud de la frontière, pour essayer de réduire l’écart entre eux et le Canada dans le groupe A de la ligue A de la Ligue des nations de la Concacaf.

Lassi Lappalainen et Jukka Raitala, Finlande
Qualification pour l’Euro 2020
Bosnie-Herzégovine 1-4 Finlande
Finlande 3-0 Arménie

Les Finlandais sont à un cheveu d’accomplir leur objectif.

Pour la première fois de son histoire, l’équipe nationale de la Finlande pourrait se qualifier pour l’Euro 2020. Elle n’a besoin que d’une victoire lors de leurs deux derniers matchs de qualification, soit contre le Liechtenstein, au dernier rang dans le groupe J avec 2 points, ou contre la Grèce, cinquième avec huit points.

Raitala, Lappalainen et leurs coéquipiers peuvent remercier les Grecs, qui ont surpris la Bosnie-Herzégovine, les battant 2-1 et les gardant à 10 points, cinq derrière les Finlandais qui sont au deuxième et dernier rang donnant accès au tournoi continental dans le groupe J.

Dans le premier de deux matchs de qualification, la fin de semaine passée, les Huuhkajat se sont incliné 4-1 contre les Bosniens, avant de dominer l’Arménie 3-0. Le défenseur latéral Jukka Raitala, qui est devenu une partie intégrale de la défense finlandaise, a joué 90 minutes dans les deux matchs, alors que Lassi Lappalainen a commencé le match contre l’Arménie avant de faire sa sortie à la 61e minute.

Samuel Piette, Canada
Ligue des nations de la Concacaf, Ligue A, Groupe A
Canada v États-Unis, mardi 15 octobre à 19h30, BMO Field, Toronto

Les hommes de John Herdman connaissent leur objectif : il faut faire partie des six meilleures sélections de la Concacaf en juin 2020 pour se qualifier pour le Hex, le groupe principal de qualification pour la Coupe du monde de la FIFA 2022.

Et leur victoire hier contre les États-Unis, la première du Canada en 34 ans contre leur rival, les approches beaucoup plus à cet objectif.

« On est vraiment fiers, a dit le milieu de terrain Samuel Piette, en discussion avec Impact Média à partir de Toronto. C’est un grand accomplissement pour les joueurs, le staff, les supporters et le pays de faire partie de ce moment historique. Le sentiment est vraiment incroyable. »

Le Canada a maintenant trois victoires après trois matchs dans le groupe A, le plaçant en position optimale pour finir au premier rang de son groupe et se qualifier pour les demi-finales de l’édition inaugurale de la Ligue des nations de la Concacaf. Samuel Piette, de son côté, a été dominant au milieu de terrain pendant 90 minutes contre les Américains.

Topics: