ATL_POSTGAME_GM_19

Énorme effort au Stade Saputo

L’Impact fait match nul contre les champions en titre mais est éliminé de la course aux séries

Pour le club montréalais, une victoire dimanche était absolument nécessaire. C’est le seul résultat qui aurait pu garder les hommes de Wilmer Cabrera en vie dans la course aux séries avant le Jour décisif de la MLS, la semaine prochaine. La tâche était cependant ardue, puisque l’adversaire était Atlanta United, le champion en titre de la MLS, présentement au deuxième rang de l’Association Est.

L’Impact était à un pas de compléter son objectif après le but de Bojan qui nivelait la marque à la 81e minute, son deuxième avec l’Impact. Montréal avait le momentum et a poussé pour marquer ce but gagnant, mais ça ne s’est pas déroulé comme prévu.

« On avait des occasions en première demie, a dit l’attaquant Bojan. Ils ont marqué en premier, ce qui a rendu les choses plus difficiles pour nous. Mais on a montré la bonne attitude et on a bien réagi après avoir encaissé. On peut être fiers de cela. »

Quelques centaines de kilomètres au sud, au Gillette Stadium, le New England Revolution affrontait le New York City FC, un match que les Revs ont remporté 2-0, se qualifiant pour les séries. Ce résultat veut donc dire que même si les Montréalais avaient gagné ce match contre les Géorgiens, ils auraient été tout de même éliminés du tournoi automnal.

« Il fallait se concentrer sur Atlanta pour essayer de remporter ce match, a dit l’entraîneur-chef Wilmer Cabrera. On ne voulait pas savoir ce que New England faisait dans son match. Il faut qu’on se concentre sur nous-mêmes. Il fallait gagner dimanche, peu importe les autres résultats. Réalistiquement, si tu dépends des autres résultats, tu gaspilles beaucoup d’énergie. »

L’Impact s’est donc concentré sur sa tâche, offrant une bonne performance contre une équipe qui avait remporté neuf de ses 12 derniers matchs, toutes compétitions confondues; les deux équipes ont partagé la possession du ballon, ont réussi presque le même nombre de passes, Atlanta réussissant six tirs cadrés contre quatre pour les Montréalais.

Entre les poteaux, Clément Diop, qui obtenait une première titularisation en MLS avec l’Impact, a été solide, gardant les espoirs de son équipe en vie avec deux arrêts clés vers la fin du match.

« On espérait gagner, a dit le défenseur Rod Fanni. C’était un match très spécial, parce qu’on a fait beaucoup de bonnes choses, mais il y a aussi des choses à corriger. Même si on avait gagné, ça n’aurait pas suffi. Je pense qu’on aurait pu mieux gérer ce match et même le remporter. »

L’Impact n’a plus qu’un seul match à jouer avant la fin de la saison régulière en MLS, ce dimanche 6 octobre, quand les New York Red Bulls visiteront le Stade Saputo à 16h (BILLETS – TVA Sports, TSN, 98.5, TSN 690).

Topics: