diop_article_gm

Avoir le feu vert en MLS

Le gardien Clément Diop commence son premier match MLS avec l’Impact

Clément Diop sait comment saisir une opportunité.

C’est la deuxième saison du gardien français avec l’Impact de Montréal, lui qui avait rejoint le club avant le début de la saison 2018. Finalement, dimanche, Diop a commencé son premier match MLS et il a bien fait : un match nul contre les champions en titre, Atlanta United.

Malheureusement pour lui, ce résultat, couplé à la victoire du New England Revolution contre le New York City FC, signifie que l’Impact est officiellement éliminé de la course aux séries de la Coupe MLS.

« On est déçus, bien sûr, a dit le gardien Clément Diop. On y croyait jusqu’à la fin. De mon côté, je suis toujours satisfait quand je joue. Quand on est compétiteur, on veut toujours jouer. Si on me dit de jouer, je me tiens prêt à jouer. Je travaille énormément tous les jours avec Rémy Vercoutre et les autres gardiens. J’essaye de me tenir prêt pour quand je suis appelé à jouer. »

Après avoir partagé la cage montréalaise lors du quart de finale et de la demi-finale du Championnat canadien avec le gardien formé au club James Pantemis, Diop a été choisi pour les deux matchs de la finale contre Toronto et il n’a pas déçu : le gardien français a encaissé un seul but sur deux matchs et sa performance lors des tirs de barrage a été essentielle pour le club dans la conquête de sa 10e Coupe des voyageurs.

« La première chose qu’il avait faite contre Toronto, c’est de boxer un centre dans la surface, a dit l’entraîneur-chef, Wilmer Cabrera. Ce geste a généré de la confiance chez ses coéquipiers. Il a fait un très bon match et il a été excellent lors des tirs de barrage. Ce momentum, j’ai trouvé qu’il est important pour l’équipe. Encore une fois, contre Atlanta, il a été très bon. Il a sauvé l’équipe quand elle avait besoin d’être sauvée. »

Il a répété ce niveau de performance à sa première titularisation MLS avec le club montréalais, tel que l’avait prédit son entraîneur-chef. Diop a fini sa soirée avec cinq arrêts, incluant deux parades spectaculaires contre Ezequiel Barco et Hector Villalba en fin de match, gardant la marque égale et soulevant la foule.


« Il a été fantastique, a dit le défenseur central Rod Fanni. Il a fait des arrêts qui n’étaient pas forcément évidents et ça me fait plaisir pour lui. Il bosse beaucoup tous les jours et il n’a pas souvent l’occasion de s’exprimer. Il a la chance de la faire maintenant et il le fait très bien. »

C’était peut-être sa dernière opportunité cette année, l’Impact n’ayant plus qu’un seul match à jouer avant la fin de la saison régulière en MLS, ce dimanche 6 octobre à 16h, quand les New York Red Bulls visiteront le Stade Saputo (BILLETS – TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690).

 


 
Topics: