JUKKA_19_EURO

La mission finlandaise

Lassi Lappalainen et Jukka Raitala à quatre matchs de l’histoire

Quelque chose se passe pour l’équipe nationale de la Finlande. Depuis que la fédération finlandaise a commencé à participer aux qualifications de l’Euro, la Finlande ne s’est jamais qualifiée pour le tournoi continental regardé à travers le monde.

Mais cette fois-ci, avec les Montréalais Jukka Raitala et Lassi Lappalainen parmi le groupe, les Finlandais sont sur le point de passer à l’histoire. Et trois points de plus contre les Grecs la semaine dernière les gardent bien en selle à l’approche de cette dernière partie de la campagne qualificative.

« Ce n’est pas facile de jouer contre nous en ce moment, a dit le défenseur de l’Impact Jukka Raitala. On est une équipe qui travaille très fort et on travaille les uns pour les autres. Et maintenant, on peut marquer des buts aussi. On a remporté plusieurs matchs par la marque de 1-0, ce qui en dit beaucoup sur notre défense. C’est une partie importante de notre stratégie. »

Les Finlandais sont passés à deux doigts d’une qualification à quelques reprises, n’étant qu’à un point de se qualifier pour l’Euro en 1980. En 2008, les Huuhkajat avaient besoin d’une victoire dans leur dernier match contre le Portugal pour se qualifier, mais une nulle de 0-0 a placé les Finlandais au troisième rang, avec 24 points, alors que le Portugal s’est qualifié avec 27 points.

« On prend les choses en main, a ajouté Raitala. Si j’avais connu nos deux derniers résultats avant de jouer les matchs, j’aurais été satisfait. Je pense que notre match contre la Grèce était extrêmement important, parce que ça les garde en-dessous de nous dans le classement. Le match contre l’Italie a été un peu plus difficile; c’est une très bonne équipe, avec de bons joueurs individuels. »

La Finlande a failli prendre un point contre les Italiens, marquant un but égalisateur avec moins de 20 minutes à jouer, mais l’arbitre a sifflé un penalty sept minutes plus tard et les Azzurri l’ont converti, conservant leur fiche parfaite après six matchs de qualification.

La Finlande est toujours en contrôle, toujours classée au deuxième rang du Groupe J avec 12 points après six matchs. Les hommes de l’entraîneur-chef Markku Kanerva ont encore quatre matchs à disputer : contre la Bosnie-Herzégovine et l’Arménie lors de la pause internationale en octobre, puis contre le Liechtenstein et la Grèce en novembre.

La prochaine pause sera particulièrement décisive : l’Arménie et la Bosnie-Herzégovine sont directement derrière la Finlande dans le Groupe J; des résultats positifs contre ces deux sélections devraient mettre les Finlandais en position optimale pour se qualifier et peut-être même décrocher leur billet avant la dernière fenêtre.

« Ce qu’on essaie de faire, c’est immense, a expliqué Raitala. Mais je ne veux pas trop en parler, parce que ça peut être dangereux. On ne peut pas commencer à jouer avec moins d’intensité. Il ne nous reste que quatre matchs, donc on doit maintenir ce niveau. J’espère que notre effectif restera en santé et que tout se passera bien. Si c’est le cas, on va être très contents en novembre. »

Topics: