int_watch_fr_19

Vigie internationale IMFC

Quatre joueurs montréalais sélectionnés par leur pays

Cette pause n’aurait pas pu être mieux placée pour certains; l’Impact a mis un terme à une autre semaine occupée de trois matchs en huit jours et d’un mois d’août comprenant huit matchs. Une période de deux semaines sans rencontre fera assurément du bien : les joueurs blessés pourront réintégrer l’effectif et l’équipe pourra évaluer la meilleure façon d’attaquer cette dernière partie de saison, qui pourrait voir l’équipe remporter une 10e Coupe des voyageurs et se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS.

Quelques joueurs, cependant, vont rejoindre leurs équipes nationales pour des matchs de haute importance. Pendant que le défenseur latéral Daniel Lovitz et les États-Unis ont au programme deux matchs amicaux, Lassi Lappalainen et Jukka Raitala tenteront de pousser la Finlande encore plus près d’une toute première qualification pour l’Euro. Samuel Piette, de son côté, rejoint le Canada dans le parcours en Ligue des Nations de la Concacaf, avec deux matchs contre un adversaire familier.

Regardons de plus près cette fenêtre internationale.

Samuel Piette, Canada
Ligue des Nations de la Concacaf
Canada 6-0 Cuba
Cuba 0-1 Canada

Après une belle performance en qualification de la Ligue des Nations qui lui a permis de gagner sa place dans la Ligue A, le Canada commence un parcours extrêmement important contre les Cubains, un parcours qui pourrait voir la sélection nationale masculine se qualifier pour les demi-finales et lui donner une chance de remporter le tournoi inaugural.

Ça les mettrait aussi en très bonne position pour se qualifier pour le Hex, qui regroupe les six meilleures équipes de la Concacaf, ce qui donnerait au Canada une chance de se qualifier d'avance pour la Coupe du monde de la FIFA 2022.

Mais attention; les Canadiens devront être presque parfaits pour que ce scénario devienne réalité. Après avoir affronté les Cubains, les hommes de John Herdman feront face à leur plus grand défi, les États-Unis, dans des matchs aller-retour pour tenter de finir au sommet du Groupe A et ainsi se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Nations.

Le Canada peut se réjouir du fait qu’il a eu du succès contre les Cubains, les battant 7-0 récemment dans la phase de groupe de la Gold Cup. Pour John Herdman et ses hommes, la mission est claire : deux victoires sur deux avant d’affronter les Américains.


La première partie de cette mission a été accomplie de manière convaincante, samedi soir au BMO Field alors que le Canada a trouvé le fond du filet à six reprises tout en réalisant un blanchissage face aux Cubains. C’est un début très positif pour le Canada dans le Groupe A, mais les Rouges devront enchaîner avec une victoire tout aussi impressionnante ce mardi, cette fois aux Îles Caïmans.

C’est exactement ce qu’ils ont fait mardi soir, grâce à un but du joueur du Bayern Munich, Alphonso Davies. Malgré une performance un peu moins dominante au vu de la marque finale de 1-0, le Canada a tout de même contrôlé plus de 80% de la possession, réussissant 600 passes de plus que son adversaire.

Jukka Raitala et Lassi Lappalainen, Finlande
Qualifications pour l'Euro
Finlande 1-0 Grèce
Finlande 1-2 Italie 

Les Finlandais sont en mission et l’objectif est clair : se qualifier pour l’Euro 2020 pour la PREMIÈRE fois. C’est une commande difficile pour les Huuhkajat, mais ça se passe très bien pour l’instant : après six matchs de qualification, les Finlandais ont remporté 12 points, les plaçant au deuxième rang du Groupe J derrière seulement l’Italie, qui a remporté ses six matchs jusqu’à maintenant.

Le groupe finlandais a bien entamé la fenêtre internationale avec une victoire de 1-0 face à la Grèce. La défense scandinave, qui inclut le Montréalais Jukka Raitala, n’a encaissé aucun but dans ce match, voyant du même coup l’attaquant inarrêtable par les temps qui courent Teemu Pukki convertir le penalty à la 52e minute de jeu.

Le vrai défi était contre les Italiens, mais ça, on le savait déjà. Les Azzurri avaient remporté le premier match de qualification entre les deux sélections par la marque de 2-0. Cette fois-ci, malgré le fait que les Huuhkajat ont nivelé la marque après avoir encaissé un but en début de deuxième mi-temps, l’Italie a pu reprendre l’avance sept minutes plus tard. Lassi Lappalainen a joué 75 minutes dans ce match, sortant avant que les Italiens ne marquent leur but gagnant. 

Toujours au deuxième rang du Groupe J, la Finlande peut se qualifier pour l’Euro pour la première fois de son histoire si elle maintient sa position. Mais les Arméniens, trois points derrière eux, auront l’occasion de se rattraper face aux Finlandais quand les deux équipes s’affronteront lors de la prochaine pause internationale, le 15 octobre. 

Daniel Lovitz, États-Unis
États-Unis 0-3 Mexique
États-Unis 1-1 Uruguay

Daniel Lovitz est en train de devenir un régulier avec l’équipe nationale américaine après avoir reçu sa première convocation au début 2019. Après avoir participé à la Gold Cup et avoir subi une défaite en finale face aux Mexicains, le défenseur latéral montréalais et ses coéquipiers auront la chance de se venger, quand ils affronteront le Mexique au Metlife Stadium dans un match amical.

Le tout ne s’est pas passé comme prévu pour les Américains. Les Stars and Stripes ont subi une défaite de 3-0 face à l’ennemi juré du sud avec le défenseur de l’Impact Daniel Lovitz qui a fait son entrée en deuxième demie, jouant un total de 22 minutes.

Lovitz a aussi joué une vingtaine de minutes lors du match amical contre une sélection uruguayenne qui ne comptait pas sur ses fers de lance Luis Suarez et Edinson Cavani. Les Étasuniens ont arraché le match nul 1-1 contre La Celeste sur un but somme toute chanceux, mais c’est une progression pour l’équipe de Gregg Berhalter.

 
Topics: