wilmer_19_48

La grinta sud-américaine, l’adaptation nord-américaine

Wilmer Cabrera, 51 ans, regorge d’expérience comme joueur et entraîneur

Un nouveau chapitre s’ouvre de nouveau à l’Impact de Montréal. Wilmer Cabrera, l’entraîneur-chef colombien de 51 ans, prend les rênes de la première équipe dès maintenant. À court terme, le mandat donné à Cabrera est clair : amener ses troupes dans le top sept de l’Association Est et ramener la Coupe des Voyageurs au Stade Saputo pour la première fois depuis 2014.

L’ancien défenseur international colombien, qui a participé à deux Coupes du monde de la FIFA, en 1990 et en 1998, et à quatre Copa América, en 1989, 1991, 1995 et 1997, est fort d’une expérience d’une cinquantaine de matchs avec Los Cafeteros et d’une carrière de près de 500 matchs professionnels. Son palmarès, crampons aux pieds, est de trois titres de la ligue colombienne et d’une coupe de Colombie. Cabrera est aussi passé par Independiente un peu plus d’une décennie avant que notre Nacho Piatti y joue…

La carrière d’entraîneur de Cabrera a commencé en 2005, l’année même de sa retraite comme joueur professionnel. Il a fait ses classes comme assistant à Suffolk College et a obtenu un poste d’entraîneur-chef à BW Gottschee Academy, club que l’Académie de l’Impact affronte en USSDA. Il a ensuite continué son apprentissage avec la sélection U17 des États-Unis, de 2007 à 2012, poursuivant son acclimatation au style nord-américain et se rapprochant de la MLS, qu’il a finalement rejointe en 2012 en tant qu’entraîneur-adjoint chez les Colorado Rapids. Le Colombien est resté dans les Rocheuses pendant deux saisons, puis a pris les rênes du défunt Chivas USA en 2014 pour sa dernière saison d’existence.

Fin 2016, Houston appelle. L’équipe venait de terminer en queue de peloton dans l’Ouest et devait se redresser. Cabrera accepte le défi et change du tout au tout la destinée du Dynamo : Houston termine quatrième de l’Association Ouest en 2017 et fait son chemin jusqu’à la finale d’Association, où les Texans sont éliminés par le Seattle Sounders FC. Cette percée en séries éliminatoires donnera le goût à l’équipe d’aller plus loin la saison suivante. En Coupe des États-Unis Lamar Hunt, les troupes de Cabrera alignent cinq victoires, battant coup sur coup le Sporting Kansas City, le LAFC et le Philadelphia Union pour soulever le trophée national étasunien.

Cette saison, après un début prometteur, où l’équipe gagne six de ses huit premiers matchs, le Dynamo a vu du sable s’incruster dans l’engrenage et après une série de sept défaites en huit matchs – la victoire arrivant contre le Toronto FC, quand même –, Cabrera est remercié. Une semaine plus tard, l’Impact annonce son embauche. Son premier match sera d’ailleurs contre l’équipe qu’il a le plus récemment vaincue, le rival du TFC, samedi à 19h30 au BMO Field (TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690).

Topics: