CANCHAMP_SEMI_HISTORY

Demi-finales mémorables en Championnat canadien

Un retour sur les meilleurs succès de l’Impact en demi-finale

L’Impact s’apprête à affronter le Cavalry FC, ce mercredi soir à 21h30 à Spruce Meadows, dans le match retour de la demi-finale du Championnat canadien. Et il y a PLUSIEURS raisons de s’énerver pour ce match, dont le fait que l’Impact a une avance de 2-1 après le match aller au Stade Saputo, la semaine dernière.

Il y a toujours quelque chose de magique à cette étape cruciale de la compétition. Le fait qu’une victoire au cumulatif des buts permette de se qualifier pour la finale a certainement contribué aux affrontements épiques à ce stade de la compétition et l’Impact a fait partie de plusieurs d’entre eux depuis que le tournoi national a changé de format, en 2011.

Voici parmi nos meilleurs souvenirs :

Impact de Montréal 6-2 Toronto FC – 2013

L’édition 2013 du tournoi était bien différente du format d’aujourd’hui. Seulement quatre équipes ont participé au tournoi, l’Impact affrontant son grand rival, le Toronto FC, en demi-finale, alors que le Vancouver Whitecaps FC affrontait le FC Edmonton.

Les choses ne sont pas bien passées pour l’Impact lors du match aller au BMO Field. Toronto a ouvert la marque tôt en deuxième demie, ajoutant un deuxième but avec quelques minutes à jouer. Un match parfait à domicile pour les Reds, qui n’ont pas encaissé le but crucial pour l’adversaire à l’extérieur.

Le match retour, cependant, a été un immense revirement de situation. L’Impact savait qu’il avait besoin de deux buts pour amener le match en temps supplémentaire. S’il encaissait, les carottes étaient pratiquement cuites.


Au bout du compte, l’Impact aurait pu concéder trois buts dans ce match et quand même progresser. Les hommes en bleu ont annihilé l’adversaire 6-0, la plus grande victoire des Montréalais contre le Toronto FC depuis que les deux équipes ont joint la MLS. 

Impact de Montréal 5-4 FC Edmonton - 2014

Voici sûrement le match le plus incroyable de l’histoire des demi-finales du tournoi canadien. Cette fois, le Ottawa Fury FC de la USL y a aussi participé, devenant le cinquième club à faire partie de la compétition. Le FC Edmonton, qui les a d’ailleurs éliminés en ronde préliminaire, affrontait l’Impact en demi-finale et les représentants de l’Alberta ont continué leur bonne forme en revenant de l’arrière pour battre l’équipe MLS 2-1 lors du match aller, à Edmonton.

Le match retour, à Montréal, a bien commencé pour les hôtes, l’Impact marquant deux fois dans les 20 premières minutes, et encore une fois au début de la deuxième demie pour amener la marque à 3-0, 4-2 au total des buts. Edmonton, cependant, a marqué deux buts sans riposte pour taire la foule du Stade Saputo, se donnant l’avantage grâce aux buts marqués à l’extérieur. L’Impact, avec 20 minutes à jouer, voyait la lumière au bout du tunnel s’éteindre.


Puis, à la 98e minute, la délivrance. Un penalty. Patrice Bernier prend le tir et…marque! L’Impact gagne. C’est le chaos. Quelques centaines de kilomètres au sud-est, dans l’état du Massachusetts, les Canadiens de Montréal battaient les Bruins de Boston au même moment, dans le septième match de la deuxième ronde, pour accéder à la finale de l’Association Est de la LNH. Une très belle soirée pour les amateurs de sport montréalais, c’est le moins qu’on puisse dire.

Impact de Montréal 3-3 Toronto FC – 2015

Quelle est la première règle d’un match aller-retour? Ne surtout pas sous-estimer l’importance des buts marqués à l’étranger. C’est une leçon que le Toronto FC a apprise à la dure, l’Impact en profitant de son côté dans l’édition 2015 de la demi-finale du Championnat canadien. L’Impact accueillait le premier match de cette série et c’est son meilleur marqueur dans l’histoire de ce tournoi, Jack Mclnerney, qui a marqué le seul but du match, à la 68e minute, donnant un avantage d’un but aux Montréalais avant le match retour au BMO Field.

Mais le plus important, c’est que les Montréalais n’ont pas encaissé de but à domicile. Les rivaux s’échangent des buts tôt en première demie au BMO Field, mais deux buts rapides des hôtes ont mis les Reds en avance avec une demi-heure à jouer.

Cette avance était fragile et l’Impact savait bien qu’un but serait suffisant pour passer en finale. À la 84e minute, Dominic Oduro a marqué ce but important.


Impact de Montréal 5-4 Vancouver Whitecaps FC – 2017

Le jeune Alphonso Davies ouvrait la marque lors du match aller de la demi-finale en 2017, aidant son équipe à remporter ce match 2-1 au BC Place, malgré le premier but professionnel du Joueur formé au club David Choinière.

Mais l’Impact a répondu en prenant une avance de trois buts au match retour et malgré un autre but de Davies à la 59e minute, Anthony Jackson-Hamel a planté le dernier clou dans le cercueil vancouvérois en marquant deux minutes plus tard.

Topics: