AZIRA_GM_19

Un retour à l’entraînement intense

L’Impact commence sa semaine avec un entraînement intense en prévision du match contre Columbus samedi

La fin de semaine a été triste pour les joueurs et les supporters de l’Impact. Perdre un match à domicile contre le rival laisse un goût amer, mais heureusement, l’Impact était de retour à l’entraînement mardi matin et le dégoût de cette défaite était évident sur le terrain.

« Les gars étaient fâchés. J’adore ça. On devrait tous être fâchés, a dit le défenseur Daniel Lovitz. Ces entraînements sont très productifs, c’est très bien. On a traversé des moments similaires l’année dernière et on en est sortis avec une meilleure mentalité. Je sais que les gars sont émotifs et fâchés en ce moment et c’est comme ça que ça doit être. »

« On a besoin d’intensité aux entraînements, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Quand on s’entraîne sans intensité, on joue sans intensité. Aujourd’hui, il y avait de l’intensité. C’était mieux. »

Pour les joueurs, l’intensité est un bon signe. Ça démontre de l’insatisfaction par rapport à la performance du dernier match, mais de manière encore plus importante, on voit le grand désir des joueurs de rebondir et de bien performer lors de la prochaine rencontre.

« C’était un petit peu plus tendu que d’habitude, a dit le milieu de terrain Saphir Taïder. Ça fait partie de la vie d’un groupe. Ça peut nous faire du bien et je pense que ça nous aidera en fin de semaine. »

Les hommes de Rémi Garde traversent leurs moments les plus compliqués de la saison, s’étant inclinés à leurs trois derniers matchs pour la première fois de l’année. Cependant, ils occupent toujours le cinquième rang de l’Association Est, avec une avance de quatre points sur la septième et dernière place donnant accès aux séries et disputeront sept de leurs 12 derniers matchs au Stade Saputo.

Le prochain adversaire, le Columbus Crew SC, que l’Impact affrontera samedi à 19h30 (TVA Sports, 98,5, TSN 690), est dans les bas-fonds de l’Association Est et a perdu ses six derniers matchs, toutes compétitions confondues. C’est l’opportunité parfaite pour les Montréalais d’obtenir un résultat positif sur la route et par le fait même d’établir un record de club dans l’ère MLS pour le plus grand nombre de victoires à l’étranger en une seule saison, avant d’accueillir le meneur dans l’Est, le Philadelphia Union, le samedi 27 juillet à 20h (BILLETS – TVA Sports, 98,5, TSN 690).

« Il reste encore beaucoup de soccer à jouer et la plupart des matchs seront devant nos supporters, a ajouté Lovitz. On a les mains sur le volant. La meilleure chose qu’on peut faire, c’est d’y aller 90 minutes à la fois, peu importe où on joue et contre qui. »

Topics: