TFC_19_PGAME

Combattre l’adversité

Le premier match de rivalité cette saison finit en faveur des Torontois

Ça ne s’est pas passé comme on le souhaitait, samedi soir au Stade Saputo. Avec un stade plein à craquer et l’ennemi juré en ville, l’Impact s’est incliné 2-0, le Toronto FC marquant le but d’assurance avec quelques secondes à jouer dans le match pour ramener trois points de Montréal.

Au bout du compte, ce match aurait pu aller dans les deux sens. L’Impact a eu ses opportunités et a failli prendre l’avance quand Orji Okwonkwo s’est retrouvé seul devant le gardien en première demie, mais sa tentative a été bloquée par le gardien Quentin Westberg.

Finalement, c’est un tir parfaitement placé d’Alejandro Pozuelo, son huitième de la saison, qui a ouvert la marque pour les visiteurs. Le match a été interrompu pour une demi-heure par la suite et si l’Impact a continué de presser pour trouver le but égalisateur, ce dernier n’est pas venu.

« Ce que je remarque, c’est qu’on n’a pas été mis tant en danger avant d’être mené au score, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. C’est dommage qu’on n’ait pas pu égaliser après l’interruption. Anthony Jackson-Hamel a eu une bonne opportunité. C’était un match sans beaucoup d’occasions, mais on a montré qu’on aurait pu obtenir quelque chose sur la fin du match. »


L’effort y était. Les Montréalais ont tenté 17 tirs sur la cage de Westberg, en cadrant quatre, et ils ont contrôlé le jeu pendant de longues périodes. La tâche s’est toutefois compliquée quand Samuel Piette s’est blessé en deuxième demie, forçant Garde à remplacer le milieu de terrain défensif et à trouver une solution.

« On a perdu le ballon trop facilement et on aurait pu mieux garder possession, a dit le latéral Bacary Sagna. Il y a parfois eu un manque de communication, donc on doit continuer à travailler en équipe. On est une bonne équipe avec de la qualité. Quand on joue avec confiance, on est l’une des meilleures équipes. On doit maintenant le montrer sur le terrain. »

Dernier tiers de la saison

Si les hommes de Rémi Garde n’avaient pas perdu deux matchs de suite depuis le début de la saison, ils sont maintenant sur une séquence de trois revers consécutifs, après avoir perdu 2-1 à Atlanta et 3-2 contre le Minnesota à domicile. Ils se retrouvent cependant encore en bonne position dans l’Association Est, avec une avance de quatre points sur la dernière place donnant accès aux séries, avec sept matchs à jouer à domicile sur 12 d’ici la fin de la saison régulière.

L’Impact jouera aussi le match retour du quart de finale du Championnat canadien le mercredi 24 juillet, après avoir fait match nul 2-2 mercredi dernier.

« Je suis confiant qu’on peut s’en sortir et se qualifier pour les séries, a dit le gardien Evan Bush. C’est important qu’on ait la même mentalité et qu’on soit tous sur la même longueur d’onde. Je pense qu’on jouait bien jusqu’à la blessure de Sam, mais après, ça nous a un peu chambardés. Quand des choses comme ça arrivent, on doit être plus forts. On doit traverser l’adversité comme on le faisait plus tôt cette saison. »

Topics: