AZIRA_AFCON_2

Un tournoi historique pour Azira et les Cranes

L’Ouganda a gagné un premier match à la CAN depuis 1978

L’Impact a eu une bonne nouvelle : le milieu de terrain Micheal Azira, qui était en Égypte pour représenter l’Ouganda lors de la Coupe d’Afrique des nations, est officiellement de retour à Montréal après l’élimination de ses Cranes en huitièmes de finale par la marque de 1-0 contre le Sénégal. Azira sera maintenant disponible pour le club montréalais dès ce mercredi, lorsque l’Impact affrontera le York 9 FC dans le match aller du quart de finale du Championnat canadien.

Du côté de l’Ouganda, on y a cru jusqu’au bout : ils ont eu leurs opportunités, se méritant plus de tirs cadrés que l’adversaire, mais une frappe parfaite de l’attaquant de Liverpool Sadio Mané, à la 15e minute, a été suffisante pour propulser le Sénégal en ronde suivante.


Les Ougandais ont dû affronter le Sénégal après avoir fini deuxièmes de leur groupe derrière l’équipe hôte, l’Égypte, la seule équipe à les battre durant la phase de groupe. La sélection ougandaise avait fait match nul contre le Zimbabwe lors de son deuxième match, après avoir battu le DR Congo lors du match d’ouverture, une première victoire pour le pays à la CAN depuis 1978.

« Le président nous a même appelés pour nous féliciter, a dit le milieu de terrain Micheal Azira. Ça veut dire que le pays au complet a été touché. C’était très bien et c’est un grand moment pour nous tous. Ça faisait du bien de gagner et d’avoir le pays au complet derrière nous. Ça faisait surtout du bien de faire partie de quelque chose de plus grand que moi-même. »

« Une belle expérience »

C’était la deuxième participation d’Azira au tournoi continental, lui qui avait aussi représenté les Cranes en 2017. Cette fois-ci, c’était un peu plus spécial, en raison bien sûr de la qualification de la sélection pour la ronde éliminatoire grâce à de bonnes performances, avant une élimination aux mains des Lions de la Téranga.

Le parcours a aussi donné la chance à Azira d’affronter des joueurs de classe mondiale qu’on n’affronte pas tous les jours.

« Le fait d’avoir joué contre des joueurs comme Mohammed Salah et Sadio Mané, c’était quelque chose d’autre, a ajouté Azira. Ils viennent de gagner la Ligue des champions. C’était incroyable. Mais au bout du compte, ce sont des humains. Ce sont de bons joueurs. La qualité qu’ils possèdent est très élevée. Mais ce sont des humains, donc ça nous donne tous un objectif à atteindre. »

Après leur match en Championnat canadien, les Montréalais disputeront un match de rivalité contre le Toronto FC, le samedi 13 juillet à 19h30 au Stade Saputo (BILLETS – TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690).

 

Topics: