BROWNE_IMFC

Un premier match de rêve

Browne entre comme substitut, marque le but gagnant à son premier match MLS

Les choses vont bien pour les joueurs montréalais en ce début de saison, et l’une des raisons de ces succès, c’est que l’équipe est au diapason au niveau des efforts. Cette philosophie a été appliquée une fois de plus sur le terrain, lors de la victoire de 1-0 face au Chicago Fire, dimanche après-midi au Stade Saputo.

Dans un match qui a rapidement pris les allures d’une bataille entre l’Impact et les représentants de l’Illinois, c’est le petit nouveau, Omar Browne, entré comme substitut, qui a su faire la différence, marquant son premier but MLS à son premier match pour donner les devants aux siens.

C’est comme ça qu’on se fait connaître, mesdames et messieurs.

« Il n’y a pas meilleur début, je dirais, a admis le défenseur central Zakaria Diallo. Il est rentré et il a apporté beaucoup. On avait du mal à marquer et il nous a délivrés sur un exploit individuel. J’espère qu’il nous en mettra d’autres comme ça. »

Son habilité technique, souvent mentionnée quand il a rejoint le club, a été mise en évidence lors de ce but marqué dimanche. Le Panaméen, à quelques centimètres de la ligne de but à la gauche du gardien David Ousted, a réussi à éliminer son défenseur dans les petits espaces disponibles, lui ouvrant la voie vers le but. Avec un peu de chance et beaucoup de rapidité, le ballon s’est retrouvé au fond du filet.


Cette séquence de jeu a mis en valeur tout ce que l’entraîneur-chef Rémi Garde avait remarqué quand il a commencé à suivre ce joueur avec son entourage.

« Mon équipe et moi, c’est ce qu’on a vu dans les matchs qu’il jouait, c’est-à-dire un joueur très rapide, qui peut se retourner très vite entre les lignes et qui a une accélération phénoménale, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. C’est un jeune joueur, mais je pense qu’il a le talent pour être décisif dans cette ligue, non seulement en marquant des buts, mais à travers 90 minutes de jeu. Je suis content de la façon que ça a commencé pour lui. »

Browne sera une addition intéressante dans le département des ailiers, offrant un profil un peu différent de ce que l’entraîneur-chef de l’Impact possède à sa disposition.

« C’est un joueur qui va nous faire beaucoup de bien et qui amène une dimension différente, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. C’est plus un joueur qui va venir en soutien pour combiner. On a vu que c’est un joueur spécial, offensif et gaucher, ce qu’on n’a pas vraiment dans l’équipe. »

L’Impact jouera un deuxième match de suite à domicile, le samedi 4 mai à 17h contre le New York City FC (BILLETS – TVA Sports, 98,5, TSN 690) pour commencer une autre semaine très occupée.

Topics: