mc29 ajh11 ma32

Un début de saison tonitruant

L’Impact deuxième dans l’Est malgré huit matchs sur neuf à l’extérieur

L’Impact prend sa place. Mercredi soir au Gillette Stadium, malgré un deuxième match en cinq jours, malgré des retards et des délais à l’aéroport, malgré une préparation très courte au match, malgré une visite dans un stade où les Montréalais n’avaient plus marqué depuis 2015, malgré le fait que l’attaque n’avait qu’un seul but en quatre matchs, malgré l’absence des deux Joueurs désignés Nacho Piatti et Saphir Taïder, l’Impact s’est levé et a offert l’une des plus belles performances à l’extérieur de la saison. On peut même parler de domination complète sur le New England Revolution, qui n’a même pas laissé d’égratignure sur les gants d’Evan Bush.

Sept joueurs qui ont foulé le terrain étaient âgés de 25 ans ou moins. C’est une fois de plus la preuve que les jeunes sont au niveau et que l’entraîneur-chef Rémi Garde possède de la profondeur dans son effectif, lui qui excelle dans le développement et la réalisation du potentiel des espoirs. Et force est de constater que ce développement porte déjà ses fruits : l’Impact présente la meilleure fiche sur la route de la MLS et se classe au deuxième rang en ce début de saison, à trois longueurs du D.C. United, meneur de l’Association. En attendant de voir si l’Impact continuera sur sa lancée devant ses supporters, ce dimanche à midi contre le Chicago Fire au Stade Saputo (BILLETS – TVA Sports, 98,5, TSN 690), voici vos statistiques avancées du match en banlieue de Boston.

Orji Okwonkwo : 4 tirs, 1 tir cadré, 12 passes complétées, dont 4 dans le dernier tiers, pour un taux de réussite de 63%, 4 dribbles réussis, 12 duels gagnés, 4 tacles réussis, 2 duels aériens gagnés, 4 ballons recouvrés, 2 fautes subies, 38 touches de balle.

Zachary Brault-Guillard : 1 tir cadré, 29 passes complétées, dont 6 dans le dernier tiers, pour un taux de réussite de 74%, 1 dribble réussi, 3 duels gagnés, 2 tacles réussis, 3 interceptions, 2 dégagements, 7 ballons recouvrés, 69 touches de balle.

Clément Bayiha : 1 passe décisive, 25 passes complétées, dont 12 dans le dernier tiers, pour un taux de réussite de 71%, 1 chance créée, 6 dribbles réussis, 13 duels gagnés, 2 tacles réussis, 1 duel aérien gagné, 5 ballons recouvrés, 1 faute subie, 62 touches de balle.

Anthony Jackson-Hamel : 2 buts, 2 tirs, 1 duel gagné, 1 dégagement, 1 faute subie, 10 touches de balle.

Shamit Shome : 1 but, 2 tirs cadrés, 16 passes complétées, dont 9 dans le dernier tiers, pour un taux de réussite de 73%, 3 chances créées, 6 duels gagnés, 1 tacle réussi, 1 interception, 1 dégagement, 3 duels aériens gagnés, 2 ballons recouvrés, 33 touches de balle.

Topics: