IMFC_PHI_2019

L'Impact défait 3-0 à Philadelphie

La séquence sans concéder s’arrête à 290 minutes

CHESTER, Pennsylvanie – L’Impact de Montréal a subi une défaite de 3-0, samedi après-midi au Talen Energy Stadium, contre le Philadelphia Union, qui met fin à une séquence de trois matchs de suite sans défaite et sans avoir concédé de but.

« On n’a pas fait un bon match malheureusement, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. On a fait un début de match assez emprunté et on n’a pas mis de rythme. Les trois buts qu’ils ont marqués sont venus à des moments importants. Je suis frustré pour les joueurs, parce que je sais qu’on peut faire mieux, individuellement et collectivement, mais surtout qu’on doit faire mieux. »

Les hôtes opportunistes

Après un début de match prudent des deux équipes, les hôtes ont profité de leur première opportunité dans le tiers montréalais, à la 14e minute. Une erreur défensive dans le territoire de l’Impact a permis à l’attaquant Cory Burke de récupérer le ballon dans l’axe. Avec de l’espace devant lui, Burke s’est approché de la surface avant de décocher un tir bas qui a déjoué Evan Bush. Ce but était le premier concédé par l’Impact en 290 minutes de jeu, incluant 200 minutes sur la route.

Montréal s’est créé des chances par la suite, notamment à la 21e minute, quand le milieu de terrain Micheal Azira a centré au deuxième poteau pour Saphir Taïder, mais l’international algérien n’a pas pu cadrer son tir.

Les hommes de Rémi Garde ont ensuite eu une belle séquence 10 minutes plus tard, quand l’attaquant Maxi Urruti s’est rendu disponible, passant tout de suite à Harry Novillo sur le flanc droit. Le milieu de terrain a déjoué son défenseur avec une bonne première touche, mais son tir a été arrêté par le gardien Andre Blake.

À la 45e minute, l’arbitre Robert Sibiga a sifflé un penalty pour les hôtes, après avoir jugé qu’un défenseur montréalais avait commis une faute sur le défenseur central Jack Elliott lors d’un coup de pied de coin. Le milieu de terrain Jamiro Monteiro a calmement battu Bush avec un tir placé du côté droit, doublant l’avance des siens.

« Aujourd’hui, ce n’était pas suffisant, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. Ce n’est pas acceptable. On est frustrés contre nous-mêmes. On ne s’est pas présentés en première demie et leurs buts sont venus sur deux erreurs de notre part. On a eu des occasions qui auraient pu changer le match, mais on a manqué un peu de justesse à l’attaque. »

Des changements après la pause

Espérant dynamiser son équipe, Rémi Garde a fait deux changements à la pause, remplaçant Taïder et Orji Okwonkwo par les jeunes Shamit Shome et Clément Bayiha.

Mais à la 56e minute, c’est l’Union qui a de nouveau marqué. Le milieu de terrain Haris Medunjanin a envoyé une passe flottante derrière la défense montréalaise dans la course de Kai Wagner. Le latéral a immédiatement centré pour Alejandro Bedoya, qui a battu Bush, mettant le match hors de portée des Montréalais.

« Nous sommes coupables de notre propre malheur, nous le savons. En première mi-temps, nous avons fait des erreurs, a dit le gardien Evan Bush. Nous n’avons pas pu rebondir de la bonne façon. Ça résume le match. Nous devons continuer de pousser à l’extérieur et trouver ce qui ne va pas pour qu’on soit plus dangereux. Aujourd’hui, on a senti que nous n’avons pas été dangereux. Ils ont pu nous presser et nous n’avons pas été capables de les faire payer. »

Dans les arrêts de jeu, le défenseur Kai Wagner a été expulsé à la suite d’une consultation de la reprise vidéo l’arbitre, après un tacle mal maîtrisé sur le milieu de terrain Mathieu Choinière.

Le gardien Evan Bush, titularisé pour un 42e match consécutif, disputait son 200e match en carrière avec l’Impact, toutes compétitions confondues, devenant le premier gardien à atteindre ce plateau dans l’histoire du club. Samuel Piette, de son côté, commençait un 45e match de suite en MLS, égalant la marque de Patrice Bernier en 2013.

Prochains matchs

L’Impact disputera un deuxième match consécutif sur la route ce mercredi 24 avril à 19h30 contre le New England Revolution au Gillette Stadium (TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690), avant de jouer son deuxième match de la saison au Stade Saputo, le dimanche 28 avril à 12h30 contre le Chicago Fire (BILLETS – TVA Sports, 98,5, TSN 690).

ALIGNEMENTS

MTL – G-Evan Bush; D-Bacary Sagna, Zakaria Diallo, Jukka Raitala, Daniel Lovitz; M-Samuel Piette, Micheal Azira, Saphir Taïder (Shamit Shome 46’); A-Harry Novillo (Mathieu Choinière 74’), Maximiliano Urruti, Orji Okwonkwo (Clément Bayiha 46’)

Substituts non utilisés – Clément Diop, Zachary Brault-Guillard, Víctor Cabrera, Anthony Jackson-Hamel

PHI – G-Andre Blake (Matt Freese 54’); D-Aurélien Collin, Jack Elliott, Kai Wagner, Raymon Gaddis; M-Alejandro Bedoya, Brenden Aaronson, Haris Medunjanin, Ilsinho (Fabrice-Jean Picault), Jamiro Monteiro; A-Cory Burke (Kacper Przybylko 83’)

Substituts non utilisés – Fabinho, Olivier Mbaizo, Warren Creavalle, David Accam

BUTS
PHI – Burke 14’
PHI – Monteiro (PEN) 45’
PHI – Bedoya (Medunjanin, Wagner) 57’

AVERTISSEMENTS
PHI – Medunjanin 62’
PHI – Burke 67’
MTL – Bush 78’

EXPULSION
PHI – Wagner 90’

 

 

Topics: