CLB_POSTGAME_2019

Vaincre les meneurs de l’Est

L’Impact n’a pas concédé de buts à ses trois derniers matchs

Quelle journée c’était, samedi après-midi au Stade Saputo pour le retour officiel du soccer à Montréal! Le soleil et la température la plus chaude jusqu’ici en 2019 sont venus à point pour l’Impact, qui a réussi une victoire de 1-0 contre l’équipe qui était en tête du classement de l’Est, le Columbus Crew SC.

C’est donc un troisième match consécutif sans avoir accordé de but pour les Montréalais, soit 276 minutes. La dernière fois que les hommes de Rémi Garde ont vu leur adversaire marquer, c’était au Kansas, le 30 mars.

« On a remis les choses à l’endroit, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Pas toutes, mais au point de pouvoir battre Columbus dans une semaine où on avait trois matchs. On n’a pas pu préparer ce match avec autant de temps que l’adversaire. Tout n’a pas été parfait aujourd’hui, mais il y a des matchs dans la saison où il faut savoir gagner comme ça. »

Avec des opportunités aux deux bouts du terrain, l’impasse a finalement été brisée à la 55e minute, grâce à une erreur défensive de la part du Crew forcée par l’attaquant montréalais Maxi Urruti. L’Argentin, pressant la défense comme il le fait si bien, a réussi à récupérer le ballon avant de le laisser à Harry Novillo, qui a décoché un puissant tir, battant Zack Steffen pour donner l’avance, et éventuellement la victoire, à son équipe.

« Maxi me l’a décalé parfaitement, a souligné Novillo. C’est le genre de position que j’aime bien pour frapper. Il fallait commencer à mettre de la pression pour qu’ils reculent plus, et le meilleur moyen, c’était en finissant nos actions. »

Fin d’une séquence difficile

Ce match met fin à une séquence difficile pour l’Impact, qui a joué contre le New York City FC au Yankee Stadium, samedi passé, dans un match nul de 0-0, avant de réussir un autre match nul trois jours plus tard, au Audi Field, face au D.C. United, qui occupe présentement le premier rang de l’Est.

Il était important de rebondir après la défaite contre le Sporting Kansas City; l’Impact a tout de suite mis cette défaite derrière lui, se concentrant plutôt sur ce qu’il fait de bien.

« On a retrouvé notre structure et on est revenus à ce qu’on a fait de bien par le passé, surtout à la maison, a dit le défenseur latéral Daniel Lovitz. Ça a été facile pour nous. C’est quand même très bien de le faire sur la route, contre deux équipes de notre association. On s’est battus pour ces deux bons résultats, ce qui nous a donné de la confiance pour revenir à domicile. »

L’Impact jouera de nouveau trois matchs en un peu plus d’une semaine, à compter du samedi 20 avril, à 13h, alors que l’effectif montréalais visitera le Philadelphia Union au Talen Energy Stadium (TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690). Les troupes de Rémi Garde feront ensuite face au New England Revolution, le mercredi 24 avril à 19h30 au Gillette Stadium (TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690), avant de disputer leur deuxième match à domicile, le dimanche 28 avril à 12h30 contre le Chicago Fire au Stade Saputo (TVA Sports, 98,5, TSN 690). D’excellents billets disponibles sur impactmontreal.com

Topics: