PIETTE_ORL

Des fleurs pour Samuel Piette

L’international canadien a été solide dans les deux moitiés de terrain contre Orlando

Lors de sa 40e titularisation consécutive pour l’Impact de Montréal, samedi soir à Orlando, le milieu de terrain Samuel Piette a offert le type de performance qui nous rappelle son importance dans le 11 partant du Bleu-blanc-noir.

Ce n’est pas lui qui a marqué les buts ou qui a donné les passes décisives. Il ne s’est pas fait particulièrement remarquer – ce n’est pas vraiment son style. Il a néanmoins été un électron dérangeant pour l’adversaire au milieu du terrain, recouvrant des ballons, gardant possession de l’objet et dynamisant le jeu vers l’avant.

« Sam est très stable, a dit le gardien Evan Bush. Il l’a toujours été, depuis sa première journée ici. Il est excellent, vraiment. Défensivement, on a besoin de lui devant nos deux défenseurs centraux. La plus grande différence dans son jeu depuis qu’il est arrivé est sa transition de la défense à l’attaque. Il s’est amélioré pour récupérer des ballons et pour trouver les joueurs qui propulseront l’attaque rapidement. »

Cette amélioration a été particulièrement visible lors du premier but en MLS d’Orji Okwonkwo. Piette a chipé le ballon à l’adversaire avant d’envoyer une longue passe précise à Saphir Taïder dans le tiers défensif des Lions. Piette a été essentiel dans cette facette du jeu pendant 90 minutes, tout en maintenant son efficacité en défense.

« Ça n’a pas pénalisé son efficacité défensive, parce qu’il a récupéré 21 ballons, ce qui est tout simplement énorme, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Il n’y a pas de statistique pour le poste de Sam. Si je vous ne dis pas qu’il a récupéré tant de ballons, on dit seulement qu’il a fait un bon match, un match moyen ou un mauvais match. J’aime qu’on souligne ceux qui ont un rôle dans lequel ils ne sont pas gâtés par les statistiques. »

À l’international

Piette profitera de la fin de semaine de congé de l’Impact pour rejoindre le camp d’entraînement de l’équipe nationale canadienne, qui inclut aussi un match qualificatif de la Ligue des Nations contre la Guyane.

Le jeune milieu de terrain jouera donc potentiellement son 41e match avec le Canada et son troisième sous l’entraîneur-chef John Herdman. Une victoire permettrait aux Rouges de se qualifier pour la Gold Cup cet été, tandis que tout autre résultat signifierait qu’ils devraient attendre les résultats d’autres pays, puisque seules les 10 meilleures équipes se méritent un billet pour le tournoi continental. Il y aura également en jeu une place dans le Groupe A de la Ligue des Nations de la Concacaf.

 

Topics: