DANCE_19_ORL

En contrôle à Orlando

L’Impact continue sa domination sur les Lions avec une victoire de 3-1

Il faut revenir en arrière jusqu’en 2016 pour trouver la dernière défaite des Montréalais contre Orlando City SC et ça n’a pas changé samedi dernier. Le Bleu-blanc-noir a été dominant sur la route, détenant un avantage de trois buts jusque dans les arrêts de jeu de la deuxième demie, avant qu’Orlando ne trouve le fond du filet.

Ce but a mis fin à la séquence du gardien Evan Bush à 347 minutes sans avoir alloué de buts contre les Lions, mais au moins, les hommes de Rémi Garde ont pu revenir à la maison avec trois points de plus sur la route.

« L’équipe au complet a fait l’effort dans ce match, a dit le milieu de terrain Nacho Piatti. On a réussi à marquer trois buts en attaque, mais c’est tout le monde qui a été impliqué. C’est une bonne victoire. Des trois premiers matchs, on en a gagné deux. C’est un bon début et il faut continuer. »

Si les attaquants de l’Impact ont été productifs dans le tiers adverse, tentant 19 tirs et en cadrant 11, un de moins que le record du club en MLS, l’équipe a été particulièrement chiche en défense, voulant prouver que les défaillances défensives à Houston n’étaient qu’une exception.

Cette fois-ci, le Bleu-blanc-noir a été plus fort sur les duels que son adversaire au cours des 90 minutes, limitant les hommes de James O’Connor à seulement deux tirs sur la cage d’Evan Bush.

« Quand l’adversaire a eu des occasions, c’est plutôt nous qui lui avons donné des opportunités, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. On a fait ce qu’on a voulu faire, mais ce n’était pas facile. Orlando n’avait pas gagné ses deux premiers matchs, mais c’est évident qu’ils posaient des problèmes aux équipes qu’ils avaient affrontées. »

Une victoire avant la pause

À la suite d’une défaite difficile dans les dernières minutes du match contre Houston la semaine passée, la conversation à l’entraînement cette semaine tournait surtout autour de l’importance de rebondir immédiatement. L’entraîneur-chef Rémi Garde a donc titularisé le même XI qu’au Texas, voulant laisser l’opportunité à ses joueurs de réagir.

Heureusement, l’équipe a entamé le match avec beaucoup d’énergie, trouvant le fond du filet deux fois avant la 20e minute.

« Ça fait du bien, surtout parce qu’on n’était pas contents du résultat la semaine dernière, a dit le latéral droit Bacary Sagna. C’était bien de réagir comme on l’a fait. On est bien rentrés dans le match et on a gagné tous les duels. On a réussi à les mettre en difficulté. C’est bien pour l’avenir. »

Le Bleu-blanc-noir aura maintenant une semaine de repos en raison de la pause internationale et sera de retour en action dans deux semaines, le samedi 30 mars pour affronter le Sporting Kansas City au Children’s Mercy Park à 15h HAE (TVA Sports, TSN, CTV, 98,5, TSN 690).

Topics: