TEAM_CANADA_PIE_BRA

Une participation à la Gold Cup au bout des doigts

Piette et Brault-Guillard avec la sélection nationale pour le match contre la Guyane

Alors que le Canada annonçait le groupe de 23 joueurs qui ont été appelés pour son dernier match de qualification pour la Ligue des Nations de la Concacaf contre la Guyane, il n’y a pas vraiment eu de doute que Samuel Piette allait faire partie de la liste. Le Québécois a déjà 40 sélections avec l’équipe canadienne derrière la cravate, dont 26 titularisations, devenant un membre important du 11 partant au cours des dernières années.

Il sera accompagné cette fois-ci par son coéquipier Zachary Brault-Guillard, qui fait partie du programme depuis 2016.

« C’est toujours plaisant de pouvoir représenter ton pays, surtout dans un match officiel comme ça, a dit Samuel Piette. C’est notre dernier match avant la Gold Cup, donc la compétition dans le groupe va être féroce. »

Piette a certainement de bons souvenirs de la dernière Gold Cup, en 2017, où il a commencé les quatre matchs des Rouges, dont la défaite en quart de finale contre la Jamaïque. L’équipe a toutefois changé depuis, notamment avec l’arrivée de l’entraîneur-chef John Herdman à la barre du groupe.

« John a beaucoup changé la mentalité et la culture à l’intérieur de l’équipe, a ajouté Piette. C’est de plus en plus dur de percer l’alignement, ou même de faire partie des 23 joueurs appelés. Il y a des joueurs de très grande qualité, donc tu donnes ton maximum pour justement te faire rappeler la prochaine fois. »

Travailler avec Herdman

Piette a fait ses débuts avec l’équipe senior à l’âge de 17 ans, en 2012. Il a gravi les échelons du programme et a travaillé avec plusieurs entraîneurs au cours des années. Maintenant qu'il s’est familiarisé avec la vision de Herdman depuis que ce dernier a pris contrôle de l’équipe des hommes il y a un peu plus d’un an, Piette voit l’avenir de la sélection nationale d’un bon œil.

« John connait bien la culture de la sélection, a expliqué Piette. C’est une personne très disciplinée. Il y a tellement d’organisation à chaque entraînement. À chaque camp, il doit y avoir 1 000 PowerPoints. Donc tu sais où on s’en va et où il veut amener ce pays. Il connait très bien son groupe et il sait où il peut l’amener. »

Une victoire contre la Guyane confirmerait la qualification du Canada au tournoi continental et assurerait aussi la promotion de la sélection dans le groupe A de la Ligue des Nations. Le Canada pourrait tout de même se qualifier avec une défaite, mais cela dépendra des autres résultats, puisque seulement les 10 meilleures équipes des qualifications de la Ligue des Nations peuvent gagner leur place pour la Gold Cup. Le Canada est présentement placé troisième, avec trois victoires et neuf points en trois matchs.

« Avec les nouveaux joueurs et la nouvelle mentalité du groupe, je ne pense pas qu’on peut viser moins haut qu’une demi-finale. On va là pour gagner et je pense qu’on a des chances, donc c’est super excitant. »

Topics: