GUILLEMETS_AZIRA

Entre guillemets : entendu à l’aéroport

Les joueurs et le personnel d’entraîneurs prêts pour la deuxième phase du camp

Trois petits jours et puis s’en vont. Après n’avoir passé que vendredi et la fin de semaine à Montréal à la suite de la fin de la première partie du camp d’entraînement, l’Impact était de retour à l’aéroport lundi après-midi pour prendre une fois de plus la direction de la Floride, où la première équipe entamera la deuxième partie de sa préparation, qui inclut d’ailleurs trois matchs présaison dans le cadre du Rowdies Suncoast Invitational.

Bien sûr, cette opportunité de revenir à la maison pour voir famille et amis était la bienvenue pour les joueurs du Bleu-blanc-noir. Toutefois, ils savent que cette prochaine partie du camp sera importante pour déterminer l’effectif qui sera titularisé lors du premier match de la saison de la MLS, le 2 mars à San Jose, contre les Earthquakes (TVA Sports).

On ne se plaint pas trop, par contre; alors que les Montréalais se préparent pour une autre tempête de neige, la météo floridienne peut être décrite par le mot « tropical ». Cela dit, voici quelques faits saillants de la mêlée de presse à l’aéroport hier.

Le milieu de terrain Jukka Raitala

« On a trois matchs présaison avec de commencer. Maintenant, il faut déterminer qui va commencer le premier match. C’est l’entraîneur-chef qui décidera, avec ce qu’il verra durant ces trois semaines, l’alignement partant pour ce match. Pour nous, c’est important de lui montrer qu’on mérite de jouer. Presque tout le monde a joué 45 minutes dans les deux premiers matchs. Il faut commencer à en jouer 90 pour être prêts. Bien sûr, l’entraînement physique a été un thème fort de la première partie du camp d’entraînement, mais maintenant, ça va être plus axé sur le terrain. »

Le milieu de terrain Nacho Piatti

« C’est bien que la majorité des joueurs soient restés. Le personnel d’entraîneurs connait mieux la ligue aussi. Pour nous, c’est important. Mais ce camp est magnifique. L’hôtel est juste en face du terrain. On marche pour aller s’entraîner et ensuite, on peut simplement retourner à l’hôtel en traversant la rue. Il faut bien finir le camp et aller à San Jose pour faire un bon match. »

Le milieu de terrain Micheal Azira

« L’esprit d’équipe est très important. On a pu le remarquer lors de nos séances d’entraînement et lors de nos matchs. L’entraîneur-chef met aussi l’accent là-dessus. C’est un de ces principes d’avoir un bon esprit d’équipe et de travailler l’un pour l’autre. Tout le monde s’encourage et se pousse à donner son maximum. On se concentre maintenant sur qui commencera le premier match de la saison, sur la façon que l’entraîneur veut qu’on joue, sur nos tactiques et notre positionnement. C’est important de peaufiner le tout. »

Le milieu de terrain Saphir Taïder

« Ça soude des liens parce qu’on est toujours ensemble. On mange, on s’entraîne, on joue et on dort ensemble. C’est des choses qui nous rapprochent. En plus, avec le beau temps, c’est encore plus agréable. Maintenant, c’est la succession de notre premier stage. Il faut monter en régime et en puissance. Il y aura peut-être moins de travail intense, mais certains détails vont être peaufinés par le staff. À nous d’être à l’écoute pour avancer le plus vite possible. »

 

 

Topics: