URRUTI_GM1

« Je veux marquer des buts »

L’attaquant argentin Maxi Urruti est arrivé à Montréal

Nous avons eu droit à des nouvelles excitantes du Centre Nutrilait jeudi matin. Le nouvel attaquant de l’Impact, acquis du FC Dallas il y a plus d’un mois, a signé un contrat de trois ans avec le club, ce qui le garderait à Montréal au minimum jusqu’en 2021.

« Je suis très content d’être à Montréal, a dit Urruti en rencontrant les médias pour la première fois au Centre Nutrilait. J’ai eu un très bel accueil à mon arrivée. Maintenant, j’ai envie de travailler beaucoup pour apporter de belles victoires à nos supporters. »

Les raisons de l’arrivée d’Urruti sont évidentes. L’Argentin, qui fait partie des 15 meilleurs buteurs de la MLS au cours des trois dernières saisons, est ici pour trouver le fond du filet pour le Bleu-blanc-noir. C’est sa force.

« Je veux marquer des buts, a expliqué Urruti. J’ai des qualités qui peuvent être adaptées à ce que l’entraineur-chef s’attend de moi. Mais j’aime être dans la surface et marquer des buts. Comme tout attaquant, je suis satisfait seulement quand je marque des buts et c’est ce que je vais essayer de faire ici. »

Approuvé par Nacho

Évidemment, lorsque Urruti a su qu’il était échangé au club montréalais, il a tout de suite pensé à Nacho Piatti. Son compatriote argentin a acquis sa renommée au nord de la frontière américaine, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue depuis qu’il est avec le Bleu-blanc-noir.

« J’ai tout de suite appelé Nacho pour le rencontrer, a dit Urruti. On est allé manger et Nacho m’a dit beaucoup de belles choses par rapport à Montréal. Tout le monde sait que Nacho est un bon joueur. C’est facile de jouer avec lui. Je pense qu’on n’aura aucun problème à être sur la même longueur d’onde. »

L’ancien attaquant du FC Dallas faisait partie du noyau de l’effectif des Toros, jouant presque tous les matchs depuis son arrivée, marquant 29 buts et ajoutant 20 passes décisives. Maintenant, il est prêt à faire la même chose sous Rémi Garde.

« Le plus important pour moi c’était de savoir que l’entraineur-chef me voulait ici. Mis à part ça, je sais que la vie est très belle ici. Maintenant, je suis là pour trois ans. Ça me permet de vivre ici avec ma famille et on est très content. »

 

Topics: