Bilan U17

Bilan de la première moitié de saison de l’Impact U17

La première moitié de saison de l’Impact U17 a été ponctuée de hauts et de bas. Malgré tout, avec sa fiche de 9-4-1, l’équipe est au sommet de la division nord-est, devant Beachside Soccer Club et Empire United.

La dernière saison s’était prolongée jusqu’à la mi-juillet, alors que le groupe U17 avait accédé au carré d’as des séries éliminatoires, une première dans l’histoire de l’Académie de l’Impact de Montréal pour cette catégorie d’âge; la trêve a donc été plus courte qu’à l’habitude. Comme chaque année, la moitié de l’équipe a ensuite rejoint les rangs des U19 et a été remplacée par des U15 qui ont fait le saut vers la catégorie d’âge suivante.

« Nous avons montré quelques performances vraiment prometteuses et d’autres qui nous ont montré tout le travail qui reste à faire pour accomplir nos objectifs, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact U17 Nicolas Gagnon. Le groupe est bien, mais nous devons être plus justes dans la reconnaissance des situations de jeu et faire preuve de plus de maturité. C’est normal dans cette catégorie, mais tout de même important de progresser à ce niveau-là. »

En septembre, l’Impact U17 a remporté son match à l’étranger contre New York City FC 3-1, avant de s’incliner à domicile les deux semaines suivantes contre le New England Revolution et le Philadelphia Union. Le Bleu-blanc-noir a aussi connu un bon tournoi hivernal en Floride, avec deux victoires et une défaite avant la pause.

Les U17 jouent sur deux tableaux cette saison. L’équipe a disputé 14 matchs de saison régulière en Development Academy, en plus de trois matchs de qualification pour la Generation adidas Cup.

Ses matchs de GA Cup ont été un peu plus difficiles, avec une victoire et deux défaites. Malgré tout, l’Impact U17 reste dans la course pour se qualifier pour la Champions Division avec trois autres matchs à jouer au mois de février, à Houston.

La seule victoire est survenue contre le Toronto FC, dans un match à haute intensité au Centre Nutrilait. L’Impact s’est imposé 2-0.

« Le match contre TFC à Montréal est le plus complet que nous avons joué après les 15 premières minutes, a ajouté Nicolas Gagnon. Nous avons su utiliser nos qualités en prenant de bonnes décisions tant pour sortir de derrière que pour les déséquilibrer. Nous leur avons posé plusieurs problèmes avec notre pression. »

Les troupes de Nicolas Gagnon ont beaucoup de défis qui les attendent pour la deuxième partie de saison. L’équipe voudra solidifier sa place au sommet de sa division et rentrer dans les séries sur une note positive, avec l’espoir de répéter les exploits de la saison dernière.

Le Bleu-blanc-noir arrivera aussi en février avec l’intention de se qualifier pour la Champions Division en GA Cup et prendre part au plus haut niveau de cette compétition.

Topics: