LEDUC_UNQUOTE

Entre guillemets : Patrick Leduc

L’ancien joueur de l’Impact nommé directeur administratif des opérations soccer

L’Impact de Montréal a fait une grosse annonce : l’ancien joueur Patrick Leduc est de retour avec le club montréalais, cette fois-ci hors du terrain, en tant que directeur administratif des opérations soccer. Leduc est une icône du Bleu-blanc-noir, ayant joué plus de 200 matchs avec l’Impact, aidant l’équipe à remporter deux championnats, en 2004 et 2009.

Leduc et le président de l’Impact, Joey Saputo, ont rencontré les médias jeudi matin au Centre Nutrilait, pour répondre aux questions à propos des détails de ce nouveau poste. Voici les faits saillants de la conférence de presse :

Sur son retour avec l’Impact de Montréal

« Je suis de retour. C’est avec énormément de joie, de fierté et d’enthousiasme que j’entame un nouveau chapitre avec l’Impact de Montréal. Vous me direz que je n’étais jamais vraiment bien loin et ce n’est pas totalement faux. Mais aujourd’hui, c’est le temps de passer de la parole aux actes, si vous voyez ce que je veux dire. »

Sur ce que l’Impact signifie pour lui

« C’est un défaut de fabrication d’être un journaliste quand on est incapable d’ignorer ce qui nous habite à l’intérieur de l’âme. Que voulez-vous, l’Impact fait partie de mon ADN. C’est pour ça qu’aujourd’hui, je me sens comme si je suis de retour à la maison; là où je veux être et là où j’invite tout le soccer québécois à se rassembler pour que tous nos efforts nous permettent de remporter ensemble plus de succès. »

Sur son travail avec la première équipe

« On va chercher à créer un pont entre l’Académie et la première équipe. Ce sera l’un des premiers rôles. Je me mets aussi au service de la première équipe en tant que soutien administratif. Tout ce qui entoure ce dont a besoin la première équipe sera ma responsabilité. »

Sur l’identité du club

« L’identité de ce club, depuis 25 ans, me parait assez claire. J’aimerais que l’Académie soit le premier véhicule, le premier créateur de joueurs qui ont cette identité-là. Ce sont des belles paroles, mais il faut passer à l’action pour que ça se passe. Mais on peut appliquer certaines méthodes qui vont nous permettre d’avoir des joueurs qui ont l’ADN bleu-blanc-noir et qui vont représenter fièrement le club. »

Sur le talent local

« Je pense que c’est une obligation d’avoir les meilleurs joueurs de notre province. On peut même regarder hors de nos frontières provinciales pour attirer des joueurs. Mais si t’es un joueur au Québec, l’Impact est l’équipe que tu devrais aspirer à rejoindre. Je pense que les jeunes joueurs pensent déjà comme ça, mais nous pouvons faire plus pour les inclure au club et même attirer des entraîneurs à travailler avec nous pour le succès du club. »

 

Topics: