course séries jour décisif

Le portrait de la course aux séries éliminatoires de la Coupe MLS dans l’Est

Les Montréalais n’ont plus qu’un seul match à jouer dans cette saison régulière 2018 de la MLS et la question se pose toujours : l’Impact sera-t-il des séries éliminatoires de la Coupe MLS? Le Jour décisif promet d’en être un intense pour le Bleu-blanc-noir, qui a besoin d’une victoire au Gillette Stadium contre le New England Revolution, le dimanche 28 octobre à 16h30 (TVA Sports, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690), mais a aussi besoin que le Columbus Crew SC ne gagne pas contre le Minnesota United FC en Ohio.

L’Impact est donc parmi les deux seuls protagonistes de la course aux séries éliminatoires dans l’Association Est qu’il reste à l’aube du Jour décisif. Qui l’aurait cru, après un début de saison difficile, qui a vu l’équipe amasser 12 points en 15 matchs? Même si le destin des hommes de Rémi Garde n’est pas entièrement entre leurs mains, il faut saluer ce revirement de situation : dans les 18 matchs suivants cette séquence, le Bleu-blanc-noir a récolté 10 victoires, quatre matchs nuls et quatre défaites, bon pour un total de 34 points, une moyenne de 1,88 points par match; sur la saison complète, seulement Atlanta United et les New York Red Bulls tournent à un rythme plus élevé. Bref, voici le portrait de la course aux séries, le dernier de la saison 2018.

1. Atlanta United (x)
Matchs restants : 1 (1 à l’étranger)
Points : 69

Les meneurs au classement général de la MLS auront eu besoin d’un but contre son camp du Chicago Fire pour maintenir la vitesse de croisière, mais il y a de quoi s’inquiéter pour Tata Martino avec l’arrivée imminente des séries : Miguel Almiron est toujours blessé et le talisman Josef Martinez, déjà recordman de l’histoire de la MLS pour le nombre de buts en une saison, est bloqué à 32 buts depuis quatre matchs. Tout de même, en battant le champion en titre, le Toronto FC, dimanche prochain sur sa pelouse, les Five Stripes mettront la main sur le Supporters’ Shield.

2. New York Red Bulls (x)
Matchs restants : 1 (1 à domicile)
Points : 68

Courte victoire contre le Philadelphia Union pour les Red Bulls qui se sont vus octroyer un penalty après une consultation de la reprise vidéo. On reste donc à portée des premiers au classement général, avec une visite d’Orlando City SC à venir lors du Jour décisif. Parions que si Atlanta trébuche dans la Ville Reine, les New Yorkais ne laisseront pas passer l’occasion de gagner une fois de plus le Supporters’ Shield.

3. New York City FC (x)
Matchs restants : 1 (1 à domicile)
Points : 53

Les Citizens sont pris dans le trafic : deux petites victoires depuis le début du mois d’août les mettent en péril. Le Philadelphia Union, visiteur au Yankee Stadium dimanche, et le D.C. United sont tous les deux à trois petits points du NYCFC; si les deux gagnent dimanche, l’équipe de Domènec Torrent chuterait en cinquième place et devrait se déplacer pour le match de barrage, un scénario qui était plus qu’improbable il y a quelques semaines à peine. Le NYCFC est l’un des deux adversaires possibles de l’Impact en barrages, si Montréal se qualifie, bien entendu.

4. Philadelphia Union (x)
Matchs restants : 1 (1 à l’étranger)
Points : 50

Déjà assuré d’une place en séries, l’Union pourrait accueillir le match de barrage dans son domicile du Talen Energy Stadium en battant le NYCFC ou advenant une défaite du D.C. United à Chicago. La Pennsylvanie est l’autre destination possible du Bleu-blanc-noir pour le match de barrage.

5. D.C. United (x)
Matchs restants : 1 (1 à l’étranger)
Points : 50

Est-ce que le D.C. United a réussi le plus gros revirement de situation de l’histoire de la MLS? L’arrivée de Wayne Rooney, qui a par ailleurs coïncidé avec l’ouverture du Audi Field, le nouveau domicile du Black-and-Red, a redonné du poil de la bête à une équipe qui croulait dans les bas-fonds de l’Association Est. Maintenant assurés d’une place en séries, les Washingtoniens pourraient obtenir un match des séries à domicile en battant Chicago chez lui.

6. Columbus Crew SC
Matchs restants : 1 (1 à domicile)
Points : 48

Le Crew reste dans le siège du conducteur pour terminer au sixième rang, mais à quel point cette équipe s’est laissée aller… Deux victoires en neuf matchs mettent les hommes de Gregg Berhalter dans l’eau chaude pour le Jour décisif. Ce qui inquiète – ou encourage, selon le point de vue – est le manque de réalisme devant le filet du Black and Gold, qui n’a marqué que neuf buts durant cette séquence.

7. Impact de Montréal
Matchs restants : 1 (1 à l’étranger)
Points : 46

Le script est écrit. Reste à l’Impact à le réaliser. Les Montréalais doivent vaincre les Revs au Gillette Stadium, un endroit où l’équipe n’a plus marqué ni gagné depuis 2015, et doit espérer que le Minnesota United de Darwin Quintero et Adrian Heath lui fasse une faveur au MAPFRE Stadium en accrochant le Columbus Crew SC. On vivra des émotions jusqu’à la toute fin.

 

Topics: