PANTEMIS_GM

James Pantemis sur sa sélection canadienne

Le dernier appel en sélection du gardien montréalais était au Tournoi de Toulon

Cette fois-ci, quand l’équipe nationale canadienne jouera son deuxième match de qualification de la Ligue des Nations contre la Dominique, un autre joueur montréalais se joindra à Samuel Piette pour enfiler l’uniforme du Canada. Le gardien de l’Impact James Pantemis a aussi été sélectionné par l’entraîneur-chef John Herdman pour participer à cette fenêtre internationale.

« Évidemment, j’étais très content de recevoir l’appel pour l’équipe nationale, a dit Pantemis. C’est toujours un plaisir de représenter ton pays sur un niveau international. C’est excitant. »

Il ne s’agit pas du premier camp de Pantemis sous Herdman et son nouveau personnel d’entraîneurs. Le portier montréalais a fait partie de l’équipe U21 du Canada au prestigieux Tournoi de Toulon plus tôt cette année, dans lequel le Canada a fini sixième avec Herdman à la barre.

« Honnêtement, j’ai eu une très bonne première impression, a ajouté Pantemis. Après mon premier camp avec lui, j’ai vu qu’il est très organisé et qu’il sait exactement ce qu’on doit faire. Le tout est planifié. Il y a un objectif qu’il veut atteindre et on y croit tous. En tant qu’équipe, nous sommes tous excités de commencer ce nouveau parcours. »

Axé sur les jeunes

En jetant un coup d’œil à la liste des joueurs convoqués par le Canada, un détail est frappant : la jeunesse. Pour Pantemis, âgé de 21 ans, ce ne peut être qu’une bonne chose.

« On peut voir surtout qu’on a une équipe très jeune, a dit Pantemis. On voit que le programme compte sur les jeunes et sur le futur pour la prochaine phase qualificative de la Coupe du monde. Il y a beaucoup de talent dans l’équipe, ce qui veut dire qu’il y a beaucoup de travail à faire. »

Le futur s’annonce donc brillant pour l’équipe nationale canadienne qui pourra aussi compter sur l’ancien de l’Impact, Ballou Tabla; au bout de la route pour cette génération, on trouve la Coupe du monde 2026, qui se tiendra à travers l’Amérique du Nord, incluant au Canada.

« À la fin de la journée, seulement 11 joueurs peuvent jouer, mais si nous réussissons à avoir un ensemble de 30 ou 40 joueurs qui peuvent bien jouer, c’est incroyable pour le programme. »

Le match contre la Dominique aura lieu le mardi 16 octobre à 19h, à Toronto. Le prochain match de l’Impact sera contre son plus grand rival, le Toronto FC, le dimanche 21 octobre a 15h, au Stade Saputo. D’excellents billets demeurent disponibles sur impactmontreal.com pour notre dernier match de la saison régulière à domicile.

Topics: