BUSH_GM_CLB2

Victoire signée Evan Bush

Le gardien américain réussit neuf arrêts contre Columbus

La déception était visible sur les visages des joueurs du Bleu-blanc-noir à la suite de leur défaite aux mains du D.C. United, la semaine passée, surtout sur celui du gardien Evan Bush. Malgré une bonne performance sur la route, l’Impact retournait à Montréal avec une défaite et un avenir incertain.

Pour le natif de l’Ohio, c’était un résultat inacceptable. Dans la semaine qui a suivi, le gardien américain a beaucoup parlé du fait que l’équipe ne s’est pas présentée quand il le fallait et qu’une performance presque parfaite contre un adversaire difficile sera nécessaire pour rebondir.

C’est exactement ce que l’équipe a réussi, se méritant un jeu blanc contre le Columbus Crew SC pour maintenir sa position en séries éliminatoires. Sans surprise, c’est Evan Bush qui a mené la charge.


« Evan, c’est quelqu’un de très sentimental dans le bon sens, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. À chaque fois qu’on gagne, il est très content, mais à chaque fois qu’on perd, ça vient le chercher. Je suis content pour lui et content pour l’équipe. Je pense que notre réaction a été parfaite. Il fallait sortir fort et c’est ça qu’on a fait. »

Le gardien montréalais a fait un arrêt crucial à la 14e minute, avec la marque toujours égale, quand Harrison Afful s’est retrouvé seul devant le filet, mais Bush a réussi à s’étendre et à bloquer le tir. Ensuite, quelques minutes avant la fin de la demie, c’est Gyasi Zardes qui s’est retrouvé seul devant l’Américain, mais son tir de la tête a été arrêté par un Bush bien positionné.

« Il nous a sauvés, notamment au début du match, mais c’est l’ensemble de sa saison qui nous a fait du bien, a dit le milieu de terrain Saphir Taïder. C’est un leader avant d’être un gardien de but. Encore ce soir, il a démontré qu’il est très important pour ce groupe. »

Cette performance n’est pas surprenante si on regarde sa saison en général. Son 32e départ consécutif cette saison est un record de club et il est en voie de devenir le premier gardien à commencer tous les matchs d’une saison depuis Pat Harrington en 1993.

Son inclusion dans l’Équipe de la semaine de la MLS est sa sixième cette année, qui vient à la suite de son neuvième jeu blanc, égalisant un autre record qu’il a lui-même accompli en 2015.

« Je suis très fier de lui et très content, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde après le match samedi. Fier du travail qu’il a fait cette année avec Joël et avec les autres gardiens. Ce soir, il nous a vraiment sorti un grand match. On savait qu’on jouait contre une équipe qui était capable de se créer ce genre d’occasions. Il fallait un très bon Evan et ce soir, il l’a été. »

L’Impact aura un week-end sans match en raison de la pause internationale, mais sera de retour pour accueillir son plus grand rival, le Toronto FC, au Stade Saputo, le dimanche 21 octobre, à 15h (BILLETS - TVA Sports, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690). D’excellents billets demeurent disponibles sur impactmontreal.com

Topics: