DIALLO_OTT_GM

« Je n’avais aucun doute. Je ne doute jamais. C’est ma force. »

Un premier départ pour Zakaria Diallo après avoir subi une rupture du tendon d’Achille

La signature de Zakaria Diallo durant l’entre-saison en était une importante pour l’Impact de Montréal. Le défenseur central français devait être un pilier important de la défense montréalaise dès le début de la campagne 2018.

Mais comme le sort l’a voulu, Diallo a subi une blessure à l’entraînement, trois jours avant le début de la saison, souffrant d’une rupture du tendon d’Achille pour la deuxième fois dans sa carrière. Le défenseur allait manquer jusqu’à six mois et l’équipe a perdu sa tour de contrôle en défense centrale.

Pour Diallo, le processus allait être long, si on considère la récupération, la réadaptation, et sa réintégration dans le groupe.

« Le plus dur était la reprise après l’arrêt. J’ai été dans le plâtre pendant trois mois, a dit le défenseur Zakaria Diallo. Je n’ai rien fait du tout. La reprise consistait de vraiment me remettre physiquement, travailler la musculation et préparer mon corps. »

Après des mois de réhabilitation, Diallo a commencé son premier match avec le Bleu-blanc-noir, vendredi passé contre le Fury FC d’Ottawa. Le défenseur central français a joué les 90 minutes dans une victoire de 1-0 au TD Place.

« Ça fait du bien dans tous les sens du terme, que ça soit sportivement ou moralement, a dit Diallo. Ça s’est bien passé. Physiquement, je me sentais très bien. Un match amical comme ça, face à une bonne équipe USL, c’est l’idéal pour reprendre. »

Aucun doute d’un retour

C’est la deuxième fois que Zakaria Diallo souffre de ce type de blessure, la première étant survenue en 2014. L’ancien joueur du Stade Brestois a déjà connu ce genre de pépin; il savait ce qu’il fallait faire pour revenir.

« Je n’avais aucun doute. Je ne doute jamais. C’est ma force, a dit Diallo. Je connaissais le protocole de la blessure, je savais à quoi m’attendre. La première fois, je suis revenu en quatre mois. Cette fois, ça a été un peu plus long, mais je savais que j’allais revenir. J’étais déterminé à revenir. »

Toujours souriant, Diallo a fait contre mauvaise fortune bon cœur et a étudié la MLS, s’habituant à la ligue tout en complétant une partie de sa réhabilitation au Centre Nutrilait. Maintenant, le défenseur participe à tous les entraînements de l’équipe et il se sent familier avec le circuit Garber.

« Je me sens prêt à jouer. Le plus important sera de répondre présent quand l’entraîneur fera appel à moi. C’est tout. »

 

Topics: