PREGAME RSL FR

L'Impact visite le Real Salt Lake tard samedi soir

Le RSL invaincu en 11 matchs au Rio Tinto Stadium

SANDY, Utah – L’Impact de Montréal fera son voyage biennal dans l’Utah, ce samedi à 22h HAE (TVA Sports), pour y affronter le Real Salt Lake.

« On peut se référer au match qu’on a fait à Portland, qui était aussi contre une équipe qui est difficile à manœuvrer chez elle et qui était sur une bonne séquence, a comparé l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. On a bien abordé ce match, que ça soit psychologiquement ou au niveau du jeu. L’approche était bonne et on leur a causé beaucoup de problèmes. On peut se référer à ce match, ou même refaire la même chose. Il faut remettre les mêmes ingrédients et les appliquer de nouveau. »

Trois nouveaux joueurs pour la fin de la saison

Le Bleu-blanc-noir jouera son premier match depuis la fin de la période des transferts en MLS, jeudi à 1h du matin. Le club a d’ailleurs accueilli trois nouveaux joueurs dans son effectif, mercredi : le défenseur latéral Bacary Sagna, indisponible pour ce match, le milieu de terrain défensif Micheal Azira et l’attaquant Quincy Amarikwa, qui ont tous deux rejoint l’équipe dans l’Utah et qui seront à la disponibilité de l’entraîneur-chef.

Ces renforts arrivent au bon moment pour les Montréalais, qui ont 10 matchs à jouer en saison régulière MLS. Présentement au cinquième rang de l’Association Est, l’Impact peut aspirer à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS; les points sur la route seront cruciaux pour accomplir cet objectif d’ici la fin de la saison.

« On essaie de jouer de la même manière à la maison qu’à l’extérieur, a dit le milieu de terrain Samuel Piette, qui pourrait s’inscrire dans le livre des records de l’Impact, dans la catégorie du plus grand nombre de départs consécutifs dans une même saison, s’il est titularisé samedi. C’est sûr que c’est toujours un peu plus difficile, surtout parce qu’on a moins de possession, mais défensivement on a toujours le même bloc. On avait le même bloc samedi dernier, mais il était peut-être un peu trop bas. On veut être un peu plus actifs avec la balle défensivement. Je pense qu’on peut aller chercher quelque chose de bon à Salt Lake. »

« Cette semaine, on a beaucoup travaillé le côté tactique, a affirmé le défenseur Rudy Camacho. Déjà, on devrait retrouver notre base qui nous a permis de gagner des matchs. Même si c’est un long voyage, on va aller à Salt Lake pour gagner. Il reste 10 matchs et on est dans la course. On va tout faire pour gagner ce match, même si c’est à l’extérieur contre une bonne équipe. »

Des records de club à portée

Nacho Piatti et Ale Silva sont toujours bien près d’égaliser le record de l’Impact en MLS pour les passes décisives, qui est de 10 et détenu par plusieurs joueurs : l’Argentin est à neuf mentions d’aide en 2018, alors que l’Uruguayen en a une de moins.

Le Real Salt Lake dans une bonne passe

Les troupes de Mike Petke traversent une excellente période à leur domicile du Rio Tinto Stadium. Le RSL est invaincu à ses 11 derniers matchs dans l’Utah et ne compte qu’une défaite en MLS chez lui. L’attaque est très équilibrée, avec cinq joueurs ayant réussi cinq buts ou plus cette saison et trois qui comptent six passes décisives en 2018. Nick Rimando, lui, est toujours entre les poteaux du Real Salt Lake; à 39 ans, il a réussi six blanchissages depuis le début de la campagne.

Prochains matchs

L’Impact affrontera deux concurrents directs dans la course aux séries de la Coupe MLS lors de ses deux prochaines rencontres. Tout d’abord, le Chicago Fire et Bastian Schweinsteiger seront en ville pour faire face au Bleu-blanc-noir au Stade Saputo, le samedi 18 août dans le cadre du match de la Fierté, à 19h30 (BILLETS – TVA Sports, 98,5fm). Puis, la deuxième rencontre de la saison contre le grand rival du Toronto FC se déroulera le samedi 25 août, à 20h, au BMO Field (TVA Sports, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690).

 

Topics: