COMMU_DC

L'Impact et D.C. United font match nul 1-1 au Stade Saputo

Six poteaux frappés en tout dans un match très offensif

MONTRÉAL – Dans un match offensif des deux côtés, l’Impact de Montréal et D.C. United se sont partagé les points, samedi soir au Stade Saputo. Matteo Mancosu a ouvert la marque pour les Montréalais dès la cinquième minute, tandis que Yamil Asad a marqué le but égalisateur en deuxième demie.

« On a ouvert le score assez rapidement, puis on est devenu spectateurs, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. On a joué beaucoup trop bas et il n’avait aucune pression sur l’adversaire. Les visiteurs ont pris confiance en eux, ils ont multiplié les passes et ils ont joué comme s’ils étaient à domicile. On s’est mis dans une position difficile. J’aurais aimé qu’on redresse les choses en deuxième période, mais on n’a pas réussi à le faire. »

Le Bleu-blanc-noir a ouvert la marque à la cinquième minute, alors que Saphir Taïder s’est retrouvé seul à gauche de la surface adverse. Il a passé le ballon à Nacho Piatti, en retrait. Son tir a dévié sur un défenseur de D.C. United et est arrivé parfaitement aux pieds de Matteo Mancosu, qui s’est retourné en une touche de balle avant de battre facilement David Ousted pour donner les devants aux locaux.

Montréal a failli doubler son avance deux minutes plus tard quand Piatti a envoyé un long ballon vers Alejandro Silva sur le flanc droit. L’ailier uruguayen a contrôlé le ballon avant de foncer vers son défenseur, le battant à sa gauche, mais son tir a frappé le poteau à la droite du portier de Washington.

D.C. a eu sa meilleure chance de marquer de la première mi-temps à la 20e minute lorsqu’un long ballon dans la surface montréalaise a dévié aux pieds de Russel Canouse, mais son tir a frappé la barre horizontale avant d’être dégagé.

À la 31e minute, Saphir Taïder a failli trouver le fond du filet, mais son tir puissant de l’extérieur de la surface a touché le haut de la barre horizontale avant de sortir au-dessus de la cage adverse.

Les visiteurs ont presque égalé la marque à la 37e minute par l’entremise de leur nouveau numéro 9, mais la frappe enroulée de Wayne Rooney sur coup franc a touché le poteau à la droite de Bush.

Avec trois arrêts en première demie, Bush a dépassé le record de 52 arrêts à domicile établi par l’ancien gardien Troy Perkins, en 2013. Le gardien américain a réussi 56 parades cette année et a toujours cinq matchs à jouer à domicile.

« Dans cette ligue, les équipes au bas du classement sont très proches de celles en haut du classement, a dit Evan Bush. Depuis que Ben Olsen est en poste, ils sont une équipe qui n’abandonne jamais. Maintenant, ils ont ajouté de la qualité. Si tu mélanges cette mentalité avec les joueurs qu’ils ont, c’est une équipe qui peut te faire mal. »

Sur la défensive en deuxième

Tirant de l’arrière au retour des vestiaires, les visiteurs ont augmenté la pression sur le Bleu-blanc-noir tôt en deuxième demie.

Les hommes de Ben Olsen ont presque égalé la marque à la 65e minute, quand le tir de Rooney a été bloqué par Rod Fanni et a presque dévié au-dessus de Bush, mais le gardien américain a réussi à détourner l’objet au-dessus de la barre pour effectuer son 100e arrêt de la saison.

D.C. n’a pas ralenti. À la 70e minute, Luciano Acosta, seul sur le flanc gauche, a centré pour Yamil Asad dans la surface, qui a réussi à battre Bush avec sa première touche pour porter la marque à 1-1.

Les hommes de Rémi Garde ont vite répondu. À la 77e minute, un centre dans la surface adverse a été dévié par Ken Krolicki sur le poteau à la gauche d’Ousted. Le retour a presque été poussé dans le filet par Krolicki lui-même, tombé au sol, mais a été bloqué à la dernière minute par un défenseur washingtonien.

Le milieu de terrain Samuel Piette, qui a commencé chaque match MLS en 2018, a égalé un record du club avec un 24e départ consécutif cette saison.

« Autant défensivement qu’offensivement, je pense que la performance aujourd’hui était très moyenne et en-dessous des attentes, a dit Piette. On a commencé très fort, mais on dirait qu’on a gagné trop en confiance. On a fait beaucoup d’erreurs techniques, on a perdu le ballon bêtement et on était toujours deuxièmes. On est assez déçus. »

Prochains matchs

L’Impact s’envolera pour les Rocheuses, pour affronter le Real Salt Lake au Rio Tinto Stadium, dans l’Utah, le samedi 11 août à 22h HAE (TVA Sports). Les Montréalais seront de retour au Stade Saputo le samedi 18 août, à 19h30, lors de la venue du Chicago Fire et de Bastian Schweinsteiger, pour le match de la Fierté (BILLETS – TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690). Le club versera d’ailleurs 1$ par billet individuel vendu à l’organisme Fierté Montréal pour souligner cette journée spéciale.

ALIGNEMENTS

MTL – G-Evan Bush; D-Michael Petrasso, Rudy Camacho, Rod Fanni, Jukka Raitala; M-Samuel Piette, Ken Krolicki (Jeisson Vargas, 82’), Saphir Taïder ; A-Ignacio Piatti, Matteo Mancosu (Anthony Jackson-Hamel, 78’), Alejandro Silva

Substituts non utilisés – Clément Diop, Victor Cabrera, Mathieu Choinière, Shamit Shome, Dominic Oduro

DC – G-David Ousted; D - Oniel Fisher, Kofi Opare, Steve Birnbaum, Joseph Mora; M- Russell Canouse (Christopher Durkin, 90 + 3’), Zoltan Stieber (Paul Arriola, 67’), Junior Moreno, Luciano Acosta, Yamil Asad; A - Wayne Rooney

Substituts non utilisés – Ulises Segura, Frederic Brillant, Chris Odoi-Atsem, Travis Worra, Darren Mattocks

BUTS
MTL – Mancosu 5’
DC – Asad (Acosta) 70’

AVERTISSEMENTS
MTL – Nacho Piatti 2’
DC – Russel Canouse 75’
DC – Steve Birnbaum 78’

Topics: