POSTGAME_COL

L’Impact poursuit son ascension au classement

Le Bleu-blanc-noir occupe la sixième et dernière place aux séries

Le début de la semaine a dû être plus facile pour les supporters du Bleu-blanc-noir. En effet, le groupe a remporté ses quatre derniers matchs, et cinq de ses six derniers. Défensivement, c’est l’équipe de l’heure en MLS, ayant concédé seulement un but à ses quatre derniers matchs, alors que les contributions offensives commencent à provenir d’un peu partout. Mais encore plus important, en amassant un autre trois points cette fin de semaine, le Bleu-blanc-noir occupe maintenant la sixième et dernière place pour accéder aux séries.

Comme le dit le proverbe, l’adversité grandit ceux qu’elle n’abat point.

« Quand on était au plus bas, je ne pense pas qu’on le méritait, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Je l’ai dit, on avait le vent de face et on l’a pris plein la tronche. Au lieu de tout exploser, ça a solidifié tout le monde, d’avoir traversé tous ces moments difficiles ensemble. Aujourd’hui, je pense que ça nous aide. »

L’ascension de l’Impact au classement est assez impressionnante. Avec quatre victoires consécutives, le Bleu-blanc-noir a doublé son total de points depuis le début de l’année. Si plusieurs ne croyaient pas que le Bleu-blanc-noir serait dans cette situation il y a un mois, les joueurs, eux, le pensaient certainement.

« Je crois en cette équipe tous les jours, a dit le défenseur Jukka Raitala. On est maintenant dans un très bon moment, mais on ne peut pas arrêter de travailler et être satisfaits. On a un gros match mercredi et un autre samedi. Ce mois est très important pour nous et j’espère qu’on pourra continuer à accumuler des points comme on l’a fait récemment. »

Diversité offensive

Nacho étant responsable d’une grande partie de l’attaque montréalaise depuis le début de l’année, il a fallu que d’autres joueurs s’imposent pour enlever un peu de poids des épaules du joueur argentin, un facteur important qui explique le niveau de jeu relevé des Montréalais ces temps-ci.

« C’est excitant d’avoir plus de gars qui jouent un rôle offensif, a dit le latéral droit Chris Duvall. Pendant un petit bout, on aurait dit que si Nacho ne marquait pas, on ne savait d’où aller venir les buts. Maintenant, je nous trouve très dynamiques. Beaucoup de joueurs contribuent. On est plus dangereux si on a plusieurs joueurs impliqués à l’attaque. C’est excitant. »

L’Impact a profité de deux buts de Saphir Taïder dans la victoire de 2-1 face au Colorado Rapids cette fin de semaine, les deux marqués à une minute d’intervalle en deuxième mi-temps. Si l’Algérien n’est pas particulièrement reconnu pour ses habiletés de buteur, le bloc haut de l’Impact a permis au milieu de terrain de se retrouver dans des positions dangereuses au cours du match.

« À la fin, ce n’est pas important qui marque les buts, l’important c’est qu’on gagne, a dit le milieu de terrain Nacho Piatti, auteur de la passe décisive sur le deuxième but de Taïder. C’est bien pour tout le monde. C’est bien de voir qu’on est sixième dans le classement, mais il ne faut surtout pas relâcher. Il faut se qualifier pour les séries. »

 

Topics: