ARTICLE_GM

L’Impact prudent contre un adversaire familier

Le changement d’entraîneur-chef pour les Lions pourrait dynamiser l’équipe

Seulement 10 jours après que l’Impact a servi une cinquième défaite consécutive à Orlando City SC au Stade Saputo, les battant 3-0 mercredi soir dernier, les deux équipes s’affronteront encore, cette fois en Floride, samedi à 19h30 (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690).

Si le Bleu-blanc-noir est familier avec l’équipe floridienne, il y a un changement important avec lequel on devra composer : Orlando a congédié son entraîneur-chef Jason Kreis après la défaite contre l’Impact et c’est l’entraîneur-adjoint Bobby Murphy qui prendra la barre de l’équipe par intérim.

« Ça ne change pas grand-chose pour nous, a dit le défenseur Daniel Lovitz. Ça, c’est leurs affaires. Parfois, un groupe avec un nouvel entraîneur peut avoir plus d’énergie, mais on sera préparés pour ça. On essaie quand même de rester concentrés sur nous-mêmes et ce qu’on peut contrôler. »

Orlando City SC occupe présentement la dernière place en séries dans l’Association Est. Avec la victoire de mercredi passé, l’Impact est seulement à quatre points du prochain adversaire et peut rétrécir cet écart encore plus avec une victoire cette fin de semaine.

« C’est sûr qu’on y pense, mais au bout du compte, nous ne sommes toujours pas dans la meilleure position, a ajouté Lovitz. Le thème de notre préparation, c’est de se concentrer sur chaque match et sur notre progression à chaque 90 minutes jouées. Nous allons tout faire pour donner une autre belle performance. »

En hausse

Une période difficile semble aboutir pour l’Impact; les Montréalais ont remporté deux de leurs trois derniers matchs et ont bien joué sur la route contre le FC Dallas, malgré la défaite au Texas.

« C’est encourageant, non seulement pour moi, mais aussi pour les joueurs parce que ça vient valoriser un travail, une philosophie, un projet qu’on a et qu’on défend, a dit l’entraineur-chef Rémi Garde. Quand la réussite n’est pas là et que les résultats fuient, c’est compliqué et difficile pour tout le monde. »

Malgré la tentation évidente de regarder le classement et de voir seulement quatre points entre les deux équipes, l’entraîneur-chef Rémi Garde préfère se concentrer sur le jeu amélioré de l’équipe et sur le fait qu’elle doit performer de cette manière de façon constante si elle veut avoir un impact dans l’Association Est.

« Au-delà des calculs mathématiques, si on doit estimer que c’est un tournant, c’est un tournant dans le sens qu’on doit capitaliser sur ce qu’on a bien fait lors des trois derniers matchs, a ajouté Garde. J’espère qu’on va être capables de construire sur le résultat qu’on vient d’avoir, sur le fait que depuis trois matchs, on n’a pas encaissé de buts dans le jeu. À nous de bâtir là-dessus. »

Topics: