STATS AVANCE_PHI_GM

« Il n’y a pas de solution à part travailler » - Nacho Piatti

Un début de match difficile mine la performance du Bleu-blanc-noir

L’Impact passe à travers un moment difficile, malgré le fait qu’il reste encore beaucoup de ballon à botter en 2018. Mais c’est dans les moments difficiles que les hommes de courage prennent action, et c’est exactement le plan de Rémi Garde.

« Nous allons travailler très fort aux séances d’entraînement, a dit Garde. On ne va pas sortir de cette situation en pleurant et en se sentant mal l’un pour l’autre. C’est en agissant comme des hommes qu’on pourra s’évaluer honnêtement et voir ce qu’on peut faire. »

L’Impact a mis fin à une semaine chargée avec une défaite à domicile samedi face au Philadelphia Union. Malgré quelques bonnes opportunités de marquer, le Bleu-blanc-noir a été incapable de répéter sa performance contre le New England du samedi précédent. Et quand les bonnes chances ne se concluent pas en but, surtout dans cette ligue, le prix à payer est souvent élevé. 

« Le bond favorable n’était pas nécessairement de notre côté, mais ça arrive, a dit l’attaquant Anthony Jackson-Hamel. La chance n’était pas avec nous. En même temps, on savait où il fallait passer pour faire mal à l’adversaire, mais on ne l’a pas fait. Des fois, on a un jeu simple à faire, mais on se casse la tête à aller faire le jeu compliqué. »

Début de match difficile

Les supporteurs montréalais se sont habitués à des matchs excitants au Stade Saputo pour commencer l’année, avec un Impact qui a marqué sept buts à ses deux premiers matchs dans sa maison permanente. Cependant, les joueurs et le staff technique sont d’accord que l’équipe n’a pas bien entamé le dernier match, et ce, dès le coup de sifflet initial de l’arbitre Kevin Stott.

« Ça ne s’est pas passé comme on voulait au début, et on a couru après ce mauvais début de match tout au long, a ajouté Garde. Quand on doit attaquer, c’est tous ensemble, et quand on doit défendre, ça concerne aussi tout le monde. Je pense que le football est un sport total. On ne peut pas résumer un manque de buts aux attaquants, comme on ne peut dire que c’est juste les défenseurs quand on prend des buts. »

Montréal a tout de même eu des opportunités face au gardien Andrew Blake. En première demie, Raheem Edwards a réussi à percer la défense à partir du flanc droit pour décocher un tir, mais le gardien de l’Union l’a arrêté. En deuxième demie, une chance en or s’est présentée pour Taïder quand le centre de Silva l’a trouvé fin seul, mais son tir de la tête a manqué de précision.

« On manque de solutions offensivement, a dit le milieu de terrain Nacho Piatti. Il faut qu’on garde le ballon plus parce qu’on le perd trop facilement. Si on garde plus le ballon, la défense va sortir pour le récupérer, mais c’est difficile. Il faut travailler pour améliorer cet aspect de notre jeu. »

Match commémoratif du 25e anniversaire

L’Impact accueillera le LA Galaxy le lundi 21 mai à 15h (TVA Sports, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690), 25 ans jour pour jour après le premier match à domicile de l’histoire du club. Il ne reste plus de billets individuels pour le match, mais vous pouvez procurer des billets en quantités limitées à travers nos forfaits Choix-5-matchs ou du forfait 10-pour-9, en sélectionnant le match du 21 mai. Tout y est pour que l'Impact rebondisse et offre à ses supporters une performance digne de l’occasion.

« Nous retournons travailler sur le terrain mardi et on doit se concentrer sur le prochain match, a dit le défenseur Michael Petrasso. On ne peut pas penser à ce match trop longtemps parce qu’il reste encore beaucoup de matchs à jouer. Le prochain match, on va l’entamer avec beaucoup plus d’énergie. »

 

 

Topics: