Communique_Postgame_MTLvLAFC

Réduit à 10, l'Impact défait 5-3 par le LAFC

Nacho Piatti réalise un triplé, Evan Bush effectue 14 arrêts

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal s’est incliné 5-3 à son premier match de la saison au Stade Saputo, contre le Los Angeles FC, devant 20 302 supporters. Nacho Piatti a complété son premier tour du chapeau avec le Bleu-blanc-noir en première mi-temps, tandis qu’Evan Bush a réalisé 14 arrêts, un record du club, dont un sur penalty.

« Nous avons concédé trop de buts, trop de chances de marquer, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. Nous avons accordé quatre buts en deuxième mi-temps, mais ça aurait pu être six ou sept. Je ne suis pas du tout satisfait de la manière dont nous avons géré la deuxième demie. Lorsqu’on a la chance d’être en avant 3-1 à la pause, on doit être plus déterminés pour protéger notre but et pour attaquer. »

De l’action dès le début du match

Dès la quatrième minute, l’Impact s’est vu refuser un but. Une combinaison de passes a permis à Saphir Taïder de centrer au deuxième poteau pour Daniel Lovitz, mais le défenseur était en position de hors-jeu.

Une minute plus tard, à l’autre bout du terrain, Diego Rossi a obtenu une bonne chance de marquer, mais Bush s’est dressé et a fait l’arrêt du pied.

À la 10e minute, Alejandro Silva a centré au deuxième poteau. Le gardien Tyler Miller est sorti et a dégagé du poing, puis Piatti, qui était au bon endroit au bon moment, a ouvert la marque pour les locaux.

À la 15e minute, Piatti a refait des siennes. L’Argentin a percuté en contre-attaque et a dribblé deux défenseurs adverses avant de contourner le gardien, qui l’a fait trébucher dans la surface. L’arbitre Allen Chapman a décerné un penalty et a donné un carton jaune à Miller, que Piatti a battu des 11 mètres.

À la 24e minute, le LAFC a répondu sur coup franc, par l’entremise de Laurent Ciman.

Cabrera expulsé

Puis, le match a basculé. Víctor Cabrera a été expulsé pour avoir commis une faute professionnelle sur Marco Ureña dans la surface montréalaise, à la 31e minute. Ureña a tiré le penalty subséquent, que Bush a arrêté.

« C’est un match de plus avec un penalty ou un carton rouge, a dit le gardien Evan Bush. C’est très frustrant de les laisser revenir dans le match, surtout lorsqu’on mène. C’est d’autant plus frustrant lorsque c’est à cause des coups de pied arrêtés, parce que ce sont les moments lors desquels nous ne devrions pas être aussi désavantagés à court d’un homme. »

À deux minutes de la pause, Piatti a complété son tour du chapeau. Une longue passe de Jukka Raitala dans le dos de la défense a permis au numéro 10 de battre Miller avec une demi-volée.

Quatre buts encaissés en deuxième mi-temps

Avec un homme en moins, les Montréalais ont souffert au retour des vestiaires. Dès la 52e minute, les visiteurs ont commencé à gruger l’avance de l’Impact, avec un but de Benny Feilhaber à la suite d’un coup de pied de coin.

À la 56e minute, Piatti aurait pu se voir octroyer un autre penalty, se faisant accrocher dans la surface puis entrant en contact avec un défenseur du LAFC, mais l’arbitre n’a pas bronché.

Une minute plus tard, Los Angeles a eu un autre coup de pied de coin et un défenseur montréalais a dévié le ballon dans son propre but, permettant aux visiteurs de niveler la marque.

« On n’avait pas le droit de perdre ce match, même si on est à 10, a dit le défenseur Rudy Camacho. Nous avons fait une bonne première mi-temps. On a été très compacts. On a fait le contraire en deuxième mi-temps. On a pris des buts bêtes et évitables. C’est une grosse déception devant nos supporters, on ne voulait pas leur donner ça. »

Evan Bush a gardé les deux équipes à égalité avec deux excellents arrêts à la 68e et à la 71e minute, mais Carlos Vela, profitant d’un autre penalty, l’a battu à la 83e minute.

À la 89e minute, Latif Blessing, profitant d’un retour de lancer, a mis fin aux espoirs d’une remontée pour le Bleu-blanc-noir.
Prochains matchs
L’Impact ira ensuite rendre visite à l’un des stades les plus chauds de la MLS, le Mercedes-Benz Stadium, pour y affronter l’Atlanta United FC, le samedi 28 avril à 13h (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690), puis sera de retour au Stade Saputo pour accueillir le New England Revolution, le samedi 5 mai à 13h (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690 – BILLETS).

ALIGNEMENTS
MTL – G-Evan Bush; D-Chris Duvall (Michael Petrasso 85’), Víctor Cabrera, Rudy Camacho, Jukka Raitala, Daniel Lovitz; M-Samuel Piette, Alejandro Silva (Matteo Mancosu 85’), Saphir Taider; A-Jeisson Vargas (Ken Krolicki 80’), Ignacio Piatti

Substituts non utilisés – Clément Diop, Louis Béland-Goyette, Anthony Jackson-Hamel, Raheem Edwards

LAFC – G-Tyler Miller; D-Jordan Harvey (Omar Gaber 68’), Dejan Jakovic (Latif Blessing 46’), Laurent Ciman, Walker Zimmerman, Steven Beitashour; M-Benny Feilhaber, Mark-Anthony Kaye (Eduard Atuesta 75’); A-Diego Rossi, Marco Ureña, Carlos Vela

Substituts non utilisés – Charlie Lyon, Tristan Blackmon, Aaron Kovar, Rodrigo Pacheco

BUTS
MTL – Piatti 9’
MTL – Piatti (PEN) 16’
LAFC – Ciman 24’
MTL – Piatti (Raitala) 43’
LAFC – Feilhaber (Ureña, Vela) 52’
LAFC – CSC 57’
LAFC – Vela (PEN) 83’
LAFC – Blessing 89’

AVERTISSEMENTS
LAFC – Miller 15’
MTL – Piatti 25’
MTL – Silva 84’

EXPULSION
MTL – Cabrera 31’

Topics: