SAPHIR GM
© Eric Bolte-USA TODAY Sports

Remplacer Saphir Taïder contre les Red Bulls

Des options disponibles pour l’entraîneur-chef Rémi Garde

Si l’Impact se prépare à un match chaudement disputé face aux New York Red Bulls, il le fait en sachant que son Joueur désigné Saphir Taïder ne sera pas disponible en raison d’une suspension d’un match, après avoir reçu un carton rouge tôt dans le match contre les Revs, samedi passé.

Cela change un peu la donne pour l’entraîneur-chef Rémi Garde. Si la formation que le Bleu-blanc-noir utilise depuis deux matchs sera ajustée, elle reste toujours en discussion.

« Je réfléchis à tout ça, a dit Garde. Je ne m’arrête pas au résultat du dernier match pour tirer des conclusions parce que ça a été faussé. Je crois que c’est un système qui a permis à plusieurs joueurs d’être bien positionnés sur le terrain, mais nous avons aussi débuté dans d’autres systèmes qui nous ont permis de faire de très bon matchs, à Columbus, notamment. C’est toujours intéressant pour moi, mais aussi pour les joueurs, de savoir que nous pouvons changer de système au cours d’un match ou d’un match à l’autre. »

Changement de formation ou non, l’équipe technique montréalaise a quelques options à considérer pour remplacer quelqu’un comme Saphir Taïder et sa présence tant offensive que défensive. Une de ces options, c’est Louis Béland-Goyette, qui est entré dans le match contre le Revolution à la 55e minute, et peu après l’heure de jeu dans le match contre le Toronto FC.

« C’est un candidat, a ajouté Garde. Il a très bien travaillé depuis le début de la saison. Il a mis du temps à me montrer quel genre de joueur il était, et j’avoue que son entrée dans le jeu contre New England, dans des conditions difficiles, m’a donné des réponses sur ces capacités. Il fait partie de ceux qui peuvent remplir ce rôle. »

Pour Béland-Goyette, le fait d’être une option pour commencer le match contre les Red Bulls ne change rien dans la façon dont il se prépare depuis le début de la saison.

« À chaque match, je dois être prêt pour rentrer dans cette position, a dit le milieu de terrain québécois. Tu ne sais jamais quand ce genre de chose peut arriver, donc je me prépare toujours comme si j’allais commencer le match. On ne sait pas qui va commencer et c’est la décision de l’entraîneur à la fin, mais ça ne change pas ma préparation. »

Topics: