Communique_MTLvTOR_3

L'Impact blanchit le Toronto FC 1-0

Jeisson Vargas procure les trois points aux Montréalais

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal a engrangé ses trois premiers points en 2018, prenant la mesure du Toronto FC par la marque de 1-0, devant 26 005 personnes lors du match d’ouverture au Stade olympique, samedi après-midi. Jeisson Vargas a ouvert son compteur en MLS et a été le seul buteur de ce duel entre deux grands rivaux.

« Ça a une saveur spéciale parce qu’on savait que c’était un match particulier, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Nous sommes surtout contents d’avoir pris les trois points de la victoire et d’avoir fait un assez bon match dans l’ensemble. Nous n’avons pas concédé beaucoup d’opportunités, nous sommes restés organisés et patients, en plus de nous créer quelques chances de marquer. »

Nouvel alignement tactique

Le Bleu-blanc-noir a opté pour une défense centrale à trois pour annuler le même alignement tactique du côté torontois, titularisant Rod Fanni pour son premier match sous les couleurs montréalaises, entre Víctor Cabrera et Jukka Raitala.

Les deux belligérants se sont tenus à distance lors des 10 premières minutes, ne s’aventurant que très peu dans le dernier tiers adverse. Le premier tir a été décoché par les Reds, Sebastian Giovinco se trouvant un peu d’espace à 25 mètres du but d’Evan Bush pour décocher un tir que le gardien américain a confortablement saisi pour effectuer son premier de cinq arrêts dans le match.

À la 32e minute, Samuel Piette a bien lu le jeu torontois et a intercepté une passe destinée à Michael Bradley, dans le tiers offensif. Le milieu québécois a aussitôt remis à Nacho Piatti, qui est entré dans la surface du TFC. Il a tenté de fixer Drew Moor, mais le défenseur torontois veillait au grain.

À la 41e minute, Piette a une fois de plus surgi au bon moment, cette fois au milieu du terrain, pour battre Bradley au duel, interceptant le ballon et le passant à Saphir Taïder. L’international algérien a repéré Piatti, libre dans la demie torontoise. Il a percuté avant de repérer Vargas sur l’aile droite. Le Chilien n’a pas pris de temps pour décocher sa frappe, qui a été déviée par un défenseur des Reds et qui a battu Alex Bono au premier poteau. Il s’agissait du premier but de Vargas avec l’Impact et un troisième match consécutif où Nacho Piatti contribuait à la feuille de pointage, cumulant un but et deux passes décisives durant cette séquence.

« On savait qu’il fallait prouver à nos supporters qu’on était ici pour gagner, surtout contre Toronto, a confié le milieu de terrain Samuel Piette. L’équipe a bien répondu aujourd’hui. Je suis très content pour l’équipe, et surtout pour l’équipe technique. Ils sont vraiment dédiés envers nous, ils donnent beaucoup de temps et d’effort, donc cette victoire, c’est aussi pour eux. »

Une avance à défendre

Pour la première fois cette saison, les Montréalais se retrouvaient en avance dans un match, mais le Bleu-blanc-noir ne s’est pas assis sur ses lauriers, obtenant trois excellentes chances de marquer dans le quart d’heure après le retour des vestiaires, mais la combinaison Piette-Taïder-Vargas a manqué de justesse, avant que Taïder ne rate le cadre dans une confrontation directe avec Bono et que Piatti ne tire directement dans les mains du portier des Reds lors d’une attaque à trois contre deux.

La défense de l’Impact s’est illustrée à quelques reprises dans sa propre surface lors des minutes suivantes, notamment Cabrera, qui a bloqué un tir dangereux de Nicolas Hasler à la 63e minute, et Fanni, qui a annulé les menaces de Giovinco et de Jozy Altidore.

« Je suis vraiment très heureux de faire partie de cette équipe, parce que j’ai vu beaucoup de solidarité ce soir, a dit le défenseur central Rod Fanni. J’ai vraiment vu une équipe et ça fait vraiment peu de temps qu’on est tous ensemble. Une performance comme ça, ça nécessite beaucoup d’effort. C’est vraiment une victoire d’équipe aujourd’hui. »

À la 70e minute, Piatti a éliminé Bradley d’une feinte du corps et a lancé Vargas, qui s’est retrouvé seul devant Bono, le battant d’un tir du pied droit, mais le numéro 16 de l’Impact était tout juste hors-jeu et le but a été refusé.

Puis, à la 75e minute, les locaux auraient dû obtenir un penalty, alors que Piatti a été fauché par Eric Zavaleta à l’entrée de la surface du Toronto FC, mais l’arbitre, même après la reprise vidéo, en a décidé autrement.

À la 84e minute, le Toronto FC est passé à un cheveu de niveler la marque, quand Altidore s’est retrouvé seul devant Bush. Le gardien a partiellement arrêté le ballon, puis Michael Petrasso a dégagé le ballon sur la ligne.

« Ça s’est passé très vite, j’ai vu le ballon le dépasser, a dit le défenseur latéral Michael Petrasso. Mon instinct a été de ne pas laisser le ballon entrer et de le dégager n’importe où sauf dans le but. Je suis heureux de l’avoir dégagé parce que c’est une belle victoire pour nous. C’est bien de gagner contre Toronto. »

Avec cette victoire, l’Impact de Montréal reste invaincu au Stade olympique contre le Toronto FC, présentant un dossier de quatre victoires et un match nul.

Prochains matchs

Après une semaine sans match, en raison de la fenêtre internationale, l’Impact de Montréal se dirigera vers la côte ouest pour y affronter le Seattle Sounders FC, le samedi 31 mars à 22h (TVA Sports, TSN Radio 690). Le Bleu-blanc-noir prendra ensuite la route de Boston pour son seul match du vendredi de la saison, contre le New England Revolution, le 6 avril à 19h30 (TVA Sports, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690).

ALIGNEMENTS

MTL – G-Evan Bush; D-Michael Petrasso, Rod Fanni, Víctor Cabrera, Jukka Raitala, Daniel Lovitz; M-Samuel Piette, Saphir Taïder, Ken Krolicki (Louis Béland-Goyette 66’); A-Jeisson Vargas (Marco Donadel 84’), Ignacio Piatti (Anthony Jackson-Hamel 90’+4’)

Substituts non utilisés – Clément Diop, Chris Duvall, Dominic Oduro, Raheem Edwards

TOR – G-Alex Bono; D-Eriq Zavaleta, Drew Moor, Nick Hagglund (Marco Delgado 59’); M-Gregory Van der Wiel, Ager Aketxe (Nicolas Hasler 59’), Michael Bradley, Jonathan Osorio, Ashtone Morgan (Auro 66’); A-Jozy Altidore, Sebastian Giovinco

Substituts non utilisés – Clint Irwin, Chris Mavinga, Jay Chapman, Jordan Hamilton

BUT
MTL – Vargas (Piatti) 41’

AVERTISSEMENTS
MTL – Piette 32’
TOR – Bradley 35’
MTL – Krolicki 38’
MTL – Vargas 53’
MTL – Cabrera 90’+4’
MTL – Donadel 90’+6’

Topics: