article gm

La stabilité défensive porte ses fruits

La meilleure défense est une bonne attaque. Plus d’une fois avons-nous entendu ce cliché dans différents scénarios, qui est passé dans la mémoire collective des amateurs de sport partout dans le monde. Mais qu’advient-il si nous changeons l’ordre des mots? La meilleure attaque est une bonne défense. C’est ce que l’Impact de Montréal tente de faire et l’a démontré mercredi soir avec une nouvelle performance défensive assurée, contre le Chicago Fire, une performance qui a porté ses fruits.

« C’est très important d’être organisés et au bon endroit défensivement, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. Durant la première mi-temps, nous n’avons pas concédé de but et nous avons bien joué nos cartes sur la contre-attaque. Nous avons des éléments offensifs très rapides avec Piatti, Mancosu, et Edwards à droite. Saphir [Taïder] est aussi très bon pour supporter l’attaque. Je crois que si nous sommes bien positionnés défensivement, ça nous permettra de créer plus de chances devant. »

Un quatuor défensif organisé

Le seul but concédé par l’Impact est venu d’un coup de pied arrêté. Comme l’a mentionné Daniel Lovitz après le match, l’équipe n’a pas encore passé bien du temps sur cet aspect du jeu, l’Impact est resté parfait défensivement samedi soir dernier contre le Las Vegas Lights FC, enregistrant un blanchissage. Le défenseur central Zakaria Diallo explique que tout commence d’une ligne arrière qui est au diapason.

« Défensivement, nous essayons de jouer en bloc et de tous être sur la même ligne, a dit Diallo. Une fois que l’équipe adverse retraite dans sa zone avec une passe négative, nous montons sur le terrain de quelques mètres. Nous sommes toujours prêts à presser ou à retraiter. Défensivement, c’est très important de rester en bloc et d’avoir les quatre défenseurs sur la même ligne. Ça peut changer le match et je pense que nous l’avons bien fait contre Chicago. »

La même pensée était partagée par le défenseur latéral Daniel Lovitz.

« Au sens figuré et propre, je pense qu’il est important que nous soyons tous sur la même ligne, que nous nous déplacions en unité et que nous nous assurions de conserver la bonne distance entre nous, a-t-il expliqué. Les matchs préparatoires sont difficiles puisqu’on joue avec plusieurs alignements différents. C’est plus compliqué d’avoir cette solidarité et de s’assurer que la forme est bonne. Cela dit, je pense que nous avons été bons. Nous n’avons pas donné beaucoup de chances de marquer puisque nous bougions en unité défensive. »

Le jeu de la possession

L’organisation en défense est importante pour permettre de récupérer le ballon rapidement et de contrôler la possession. Les commentaires de l’entraîneur-chef Rémi Garde après le match ont bien démontré que bien qu’il est important d’avoir le ballon, il est encore plus crucial d’être organisés et réalistes. Même si le Bleu-blanc-noir n’a pas dominé la possession contre le Fire, l’équipe n’a pas laissé l’adversaire dicter le match et a été plus créative avec sa possession sur les 90 minutes.

« Si on est solides derrière, on va garder le ballon plus longtemps et nous le conserverons en allant vers l’avant, a ajouté Lovitz. Je pense que ça démontre les aptitudes de notre équipe vers l’avant. Par-dessus tout, nous allons nous assurer d’être bons avec le ballon et, défensivement, de rendre le match prévisible. »

Topics: