CF Boxing Day

Le foot du Boxing Day

Pour certains, le Boxing Day, c’est la journée parfaite pour sortir de chez soi, affronter le froid, les immenses foules et les stationnements remplis pour chasser l’aubaine. Pour d’autres, comme votre humble représentant d’Impact Média, c’est magasiner les rabais exceptionnels de la boutique de l’Impact de Montréal en pyjama, de son salon, et allumer la télévision pour regarder le marathon de matchs de la Premier League anglaise tout en dégustant un sandwich restant-de-dinde-atocas-cornichons-fromage-mayonnaise. Allez, suivons le traineau du Père Noël qui, après 24 heures de dur labeur, prend la direction de l’archipel britannique le lendemain de Noël pour cette tradition purement anglaise : voici votre culture foot, spécial Boxing Day.

 

L’affiche entière du 26 décembre 1963

Est-ce que les défenseurs ont abusé du eggnog le 25 au soir? Les dix matchs au programme du Boxing Day 1963 ont offert 66 buts. C’est une moyenne de…

6,6 buts par match. On est prêts à parier que quelques entraîneurs ont terminé cette journée en cherchant des escomptes sur les perruques, après s’être arraché les cheveux devant les performances défensives désastreuses de certaines équipes.

 

Grimsby Town 7-3 Manchester United

Deuxième division anglaise, 1933

Nous n’avons malheureusement pas trouvé d’archive vidéo pour ce match spectaculaire prédatant l’accession de Manchester United à l’élite anglaise, européenne et mondiale. Ce match de 1933 mérite tout de même d’être mentionné. Au cœur de la pire saison de l’histoire des Red Devils, alors qu’ils terminaient 20e de la deuxième division à un tout petit point de la relégation, ce troisième match en quatre jours – après une nulle de 1-1 contre Millwall le 23 décembre et une défaite de 3-1 contre Grimsby Town – devient un festival de 10 buts. Un joli cadeau des Fêtes pour les amateurs de foot en Angleterre, en plein milieu de la Grande Dépression.

 

Sheffield Wednesday 4-0 Sheffield United

Troisième division anglaise, 1979

Alors que le Québec a la bataille du Vendredi saint, Sheffield a le massacre du Boxing Day. Wednesday affronte United devant près de 50 000 spectateurs entassés à Hillsborough et la tension est à son maximum. Déjà, dans le tunnel, les joueurs s’invectivent. Mais sur le terrain, ce sera loin d’être un match chaudement disputé : United, en tête du classement, s’écrase 4-0 contre le voisin de Wednesday.

 

Chelsea 4-4 Aston Villa

Premier League, 2007

Une vraie montagne russe. Les visiteurs prennent l’avance 2-0 rapidement, notamment grâce à un beau cadeau de Noël en retard de Petr Čech. Chelsea reviendra dans le match, entre autres grâce à un coup de canon de Shevchenko, et prendra même l’avance à deux reprises sans toutefois croiser le fil d’arrivée devant Nigel Reo-Coker et ses coéquipiers d‘alors. On se sentait certainement dans le temps des fêtes : trois cartons rouges ont été décernés dans ce match.

 

Manchester United 4-3 Newcastle United

Premier League, 2011

En route vers leur 20e titre de première division, les Red Devils ont besoin d’un but en Fergie Time pour passer au travers de Newcastle United, maintenant en Championship, deuxième division d’Angleterre.

 

L’affiche de 2017

7h30

Tottenham v Southampton

 

10h

Bournemouth v West Ham

Chelsea v Brighton & Hove Albion

Hudersfield Town v Stoke City

Manchester United v Burnley

Watford v Leicester City

West Bromwich Albion v Everton

 

12h30

Liverpool v Swansea

Topics: