Hassoun Foule

Lettre de Hassoun Camara aux supporters

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous aujourd’hui. En tant qu’athlète professionnel, la dernière chose à laquelle on pense, c’est la façon dont on doit dire au revoir au monde du football.

Mais les multiples commotions subies ces derniers temps me poussent à raccrocher les crampons dans le but de protéger mon intégrité physique.

Je voudrais donc prendre le temps de remercier tous ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure magnifique.

Merci à l’Olympique Noisy-Le-Sec, à l’Olympique de Marseille et au Sporting Club Bastiais d’avoir aidé ce jeune homme timide et introverti à réaliser son rêve d’enfant.

Merci à l’Impact de Montréal de m’avoir fait confiance durant toutes ces années. Jamais je n’aurais cru, en ce jour de février 2011 (à -38 degrés), que j’aurais vécu tous ces moments fantastiques. J’ai rencontré des personnes formidables, à la fois sur et en dehors du terrain. Vous m’avez offert des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Je voudrais vous remercier, chères et chers supporters. Sans vous, le football n’aurait pas la même saveur. Ma relation avec vous est spéciale et très forte. J’ai vécu des moments de communion, de joie, de peine, d’une intensité extraordinaire. À chaque fois que j’entrais sur le terrain, je me sentais investi d’une mission : représenter fièrement les couleurs bleu, blanc et noir, en l’honneur des Montréalais et des Québécois. Je n’oublierai jamais tout l’amour que vous m’avez démontré.

Enfin, merci à mes amis et à ma famille pour le soutien inébranlable que vous m’avez apporté durant toutes ces années. Je dis un merci tout particulier à ma mère et à mon père, qui se sont dévoués et sacrifiés pour faire de moi l’homme que je suis aujourd’hui. Vous êtes mes héros; à moi de m’occuper de vous aujourd’hui.

Mon cœur sera toujours bleu-blanc-noir.

Je vous laisse sur ces mots que le président Joey Saputo m’a déjà dits : « ne pleure pas parce que c’est fini, souris parce que c’est arrivé. »

#GoImpact #LUVMTL #6

Hassoun Camara