Vigie_Intl_Nov_2017

Vigie internationale IMFC

On arrive au bout du processus qualificatif pour la Coupe du monde 2018 de la FIFA, qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet prochains. Des 32 places pour le bal mondial, on connaît déjà 31 invités. Si les grosses pointures y seront en grande majorité – on pense à l’Allemagne, à l’Angleterre, à l’Argentine, à la Belgique, au Brésil, à la Colombie, à l’Espagne, à la France, au Mexique, au Portugal, en outre – et que quelques belles histoires se glissent dans les chapeaux de tirage, comme l’Égypte ou l’Islande, des absents de taille se feront remarquer par leur absence, notamment les États-Unis, le Chili, et plus récemment, l'Italie. 

Nous arrivons maintenant à la fin des barrages. Le Pérou et la Nouvelle-Zélande ont encore un match à jouer après avoir fait match nul sans but en Nouvelle-Zélande. La deuxième manche se jouera ce soir, à Lima. 

Tout ça pour vous dire que Laurent Ciman et Blerim Dzemaili ont été convoqués par leur équipe nationale respective, dans des contextes différents. Si la Belgique est déjà assurée d’une place à la Coupe du monde, la Suisse doit passer à travers l’Irlande du Nord pour gagner son billet.

Laurent Ciman, Belgique

Matchs amicaux

Match nul 3-3 v Mexique au Stade Roi Baudouin, à Bruxelles (Ciman a joué 90 minutes)
Victoire 1-0 v Japon au Stade Jan Breydel, à Bruges (Ciman était un substitut non-utilisés)

Après avoir joué 90 minutes dans un match nul de 3-3 contre le Mexique, Ciman a commencé la soirée sur le banc pour la Belgique. Les Belges ont opté pour trois défenseurs au lieu des cinq qu'ils ont utilisés contre le Mexique. Romelo Lukaku a donné la victoire aux Diables Rouges grâce à un but à la 72e minute.   

Blerim Dzemaili, Suisse

Matchs de barrage

Victoire 1-0 v Irlande du Nord au Windsor Park, à Belfast (Dzemaili a joué 83 minutes)
Match nul 0-0 v Irlande du Nord au St. Jakob-Park, à Bâle (Dzemaili a joué 61 minutes)

Oui, les Suisses seront en Russie l’été prochain. En faisant le strict minimum contre l’Irlande du Nord à domicile, après une victoire de 1-0 à Belfast, les Helvètes ont assuré leur billet pour le tournoi mondial de 2018. Encore une fois titularisé, Blerim Dzemaili a abattu du bon travail devant la paire Granit Xhaka-Denis Zakaria qui a eu plus de mal à s’imposer à Bâle qu’à Belfast, mais qui aura tout de même plus créé offensivement que les Nord-Irlandais – même si les visiteurs ont eu leurs chances, comme en toute fin de match sur une tête dégagée in extremis par Ricardo Rodriguez. Somme toute, la qualification de la Suisse est logique et méritée, même si le manque de réalisme devant le filet est inquiétant; n’oublions tout de même pas la fiche défensive de l’Irlande du Nord, parmi les meilleures de la zone UEFA en campagne qualificative.

Richard Collinge, Écosse

Match amical

Défaite 1-0 v Pays-Bas au Pittodrie Stadium à Aberdeen

Le chef de la thérapie et de la réadaptation physique de l’Impact, Richard Collinge, a été convoqué par le sélectionneur écossais par intérim, Malky Mackay, pour ce match amical contre les Pays-Bas. Il s’agira d’une première expérience internationale pour Collinge, né en Angleterre. Impact Média a discuté avec lui la semaine dernière.

Topics: