10infos_TOR

10 infos sur le Toronto FC

Encore une fois, voici le rival. Pour la deuxième fois en moins d’un mois, l’Impact et le Toronto FC croisent le fer, cette fois-ci en territoire ontarien. Il s’agit d’un déplacement délicat pour le Bleu-blanc-noir, qui a besoin de points pour poursuivre son chemin dans la course aux séries. Voici 10 infos sur l’ennemi du Derby de la 401, de la Classique canadienne, du Derby des deux solitudes…de la rivalité aux 1 000 noms.

Contexte du match

Invaincu en 11 matchs et sur une séquence de six victoires consécutives, les Rouges sont l’équipe à battre en MLS. La bande de Bradley est, à ce jour, la seule à avoir assuré sa place en séries éliminatoires et possède une avance de 11 points sur le New York City FC, plus proche poursuivant, dont l’entraîneur-chef Patrick Vieira a déjà concédé le Supporters’ Shield. Mais sans Giovinco et Altidore, blessés, et possiblement Vazquez, incommodé par un virus, les Torontois pourront-ils poursuivre sur leur irrésistible lancée contre un Impact qui aura le couteau entre les dents?

Forme du moment (toutes compétitions confondues)

V-V-V-V-V-V

Entraîneur-chef

Greg Vanney (49-35-23 à la barre du Toronto FC et en carrière en MLS) est devenu entraîneur-chef du Toronto FC le 31 août 2014. Il occupe également le poste de directeur technique. Joueur professionnel pendant 13 saisons aux États-Unis et en France, Vanney s’est consacré à la formation de jeunes joueurs, notamment au Real Salt Lake et à Chivas USA, puis s’est joint au TFC en décembre 2013. Il y a d’abord été directeur général adjoint et directeur de l’académie avant de devenir le neuvième pilote de l’histoire de l’équipe en remplaçant Ryan Nelsen.

Meilleur buteur actuel

Sebastian Giovinco (15)

Joueurs à surveiller

1. Víctor Vázquez (#7) – Le nouveau venu espagnol de 30 ans du TFC, arrivé cet hiver en provenance de Cruz Azul, au Mexique, a déjà 16 passes décisives. S’il joue, il est autant un danger sur les coups de pied arrêtés que sur les centres, en plus de casser les lignes avec ses passes vers les attaquants.

2. Tosaint Ricketts (#87) – Le vétéran canadien de 30 ans fait le boulot en remplacement des Joueurs désignés offensifs des Reds. À sa première titularisation depuis le mois de mai, samedi, il a marqué deux fois dans la victoire de 4-0 de son équipe.

3. Jonathan Osorio (21) – Le milieu de terrain torontois est un bon ami de Samuel Piette, deux jeunes hommes qui se croisent souvent avec l’équipe nationale. Mais ce soir, ce sera tout sauf une partie de plaisir au cœur du terrain. Osorio, à ses deux derniers matchs, cumule un but et une passe décisive.

Profil d’équipe

Tout comme l’an dernier, le TFC vise à boucler le milieu et à s’appuyer sur un trio offensif dangereux, composé de Giovinco, Altidore et Vázquez. Alors que le premier est là pour percuter sur la défense et gagner des coups francs grâce à ses nombreuses chutes, le deuxième travaille dos au but pour gagner des duels physiques et permettre au bloc de remonter, en plus de peser lourd sur la charnière, tandis que le dernier est l’huile dans l’engrenage offensif, avec une qualité de centre qui fait des ravages. Un cran derrière, c’est Michael Bradley qui orchestre le tout, dirigeant le tempo et l’angle d’attaque des possessions torontoises, souvent de manière patiente, tout en s’imposant au tacle ou en interceptant la relance adverse. Et si la défense est somme toute solide, son talon d’Achille se trouve dans les intervalles, où des espaces sont disponibles pour combiner rapidement, soit dans l’axe, soit du côté droit.

En 2017 :

Tirs cadrés*

Buts marqués de l’intérieur de la surface

Buts marqués de l’extérieur de la surface

Buts marqués de la tête

3e (151)

1er (54)

=2e (9)

1er (13)

Possession (%)

Conversion des grosses occasions (%)

Passes réussies dans le dernier tiers (%)

Duels gagnés (%)

9e (51,4%)

3e (59,3%)

7e (67,3%)

5e (50,9%)

*Toutes les données proviennent d’Opta

Schéma tactique

Peu importe si Altidore et Giovinco sont là ou non, Vanney ne lâche que très rarement sa défense à trois. Alignement contre LA Galaxy (16 septembre) : Bono; Morrow, Mavinga, Moor, Zavaleta, Hasler; Vázquez, Bradley, Delgado; Osorio, Ricketts.

Dernier match contre l’Impact

À ce premier derby en MLS en 2017, l’Impact recevait le TFC au Stade Saputo. Giovinco, deux fois, et Altidore ont fait mal aux Montréalais, qui ont répliqué par l’entremise de Nacho Piatti.

Blessures, absences et convocations (au 20 septembre)

D – Nick Hagglund (genou)
M – Benoit Cheyrou (mollet)
M – Víctor Vazquez (fièvre)
A – Sebastian Giovinco (cuisse)
A – Jozy Altidore (« bas du corps »)

Prochains matchs

New England Revolution v Toronto FC (MLS, 23 septembre)
Toronto FC v New York Red Bulls (MLS, 30 septembre)
Toronto FC v Impact de Montréal (MLS, 15 octobre)

Topics: