L'Impact l'emporte 2-1 contre Philadelphie au Stade Saputo

Quatrième victoire de suite à domicile pour le Bleu-blanc-noir

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal a remporté un quatrième match de suite au Stade Saputo, mercredi soir, défaisant le Philadelphia Union par la marque de 2-1. Michael Salazar et Blerim Dzemaili ont procuré la victoire à l’effectif montréalais, qui mettait en vedette ce soir plusieurs jeunes joueurs, dont Louis Béland-Goyette, 21 ans, qui effectuait son premier départ en MLS.

« Nous savions que ce serait un match difficile. Philadelphie est parmi les équipes les plus en forme de la ligue depuis 10 parties, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact Mauro Biello. C’était important pour nous d’amasser les trois points et de construire notre confiance, notamment avec plusieurs jeunes joueurs sur le terrain. Nous avançons et nous nous préparons pour le match contre le FC Dallas. »

Salazar ouvre le bal

L’Impact a commencé le match en se causant une petite frayeur. L’Union, pressant très haut sur le terrain, a récupéré le ballon dans la surface montréalaise, mais Fabrice Picault n’a pu cadrer son tir. En ferme possession du ballon tout au long de la première demie, le Bleu-blanc-noir a su se créer plusieurs chances de marquer, notamment pour Blerim Dzemaili qui, à la 7e et à la 14e minute, a eu des opportunités de décocher des tirs, sans toutefois trouver le cadre.

Les locaux ont finalement ouvert le score à la 19e minute. Hernán Bernardello a envoyé une longue diagonale pour Chris Duvall, avancé sur l’aile droite. Le défenseur latéral américain s’est créé quelques décimètres d’espace en dribblant, avant d’envoyer un centre parfait au premier poteau pour Michael Salazar, qui a croisé savamment sa tête derrière le gardien John McCarthy, marquant ainsi dans un deuxième match consécutif.

À la 36e minute, l’attaque montréalaise aurait dû doubler son avance. Dzemaili, au cœur des intentions offensives de l’Impact, a remis le ballon dans la course de Matteo Mancosu. Ballou Tabla est venu l’épauler d’une course intelligente dans l’axe pour créer une situation de deux contre un, mais l’Italien n’a pu remettre au jeune ailier de 18 ans.

À quelques minutes de la pause, l’Union est revenu à égalité. La défense montréalaise, en contrôle du ballon, a offert sur un plateau d’argent l’objet à Picault, encore lui, dans la surface. Complètement libre, l’Américain a battu Bush d’une frappe basse pour ralentir les ardeurs des spectateurs au Stade Saputo et ainsi mettre fin à une séquence de 268 minutes sans allouer de buts à domicile pour l’Impact.

« Nous savions en commençant ce match que notre alignement serait très jeune et que les conditions seraient difficiles avec la chaleur, a dit le gardien Evan Bush. Il était important pour nous d’entrer dans ce match avec la bonne mentalité. Nous avons démontré beaucoup de détermination pour revenir après avoir accordé ce mauvais but et marquer le but gagnant. Nous devions vraiment gagner ce match. Nous remontons tranquillement, nous amassons des points pour entrer dans le top six. Ç’a été une victoire importante pour nous. »

L’Impact reprend les devants

L’effectif montréalais s’est créé trois occasions coup sur coup au retour du vestiaire. Tout d’abord, Dzemaili a eu une opportunité sur coup franc, légèrement excentré à environ 20 mètres du but, mais sa frappe n’a pas été cadrée.

Puis, à la 51e minute, Tabla, à partir du corridor intérieur gauche, a effectué trois crochets pour éliminer deux défenseurs philadelphiens, mais son tir au ras du sol n’a pas déjoué McCarthy.

Dans la suite de l’action, Salazar, dans l’axe, a récupéré le ballon. L’international bélizien de 24 ans a remis du côté droit pour Dzemaili, qui a battu Giliano Wijnaldum d’un petit pont à un contre un avant d’envoyer son puissant tir croisé derrière le portier de Philadelphie, procurant l’avance aux hôtes. Le Suisse a ainsi ajouté un troisième but gagnant à sa fiche, en plus de compter lors d’un troisième match consécutif à domicile.

Des substituts remuants pour les visiteurs

Entrés à dix minutes d’intervalle, Marcus Epps et Jay Simpson ont tous deux causé des problèmes au bloc défensif du Bleu-blanc-noir. À la 70e minute, l’attaquant formé à Arsenal a battu un arrière montréalais avant de percuter et de tirer, sans toutefois inquiéter Evan Bush.

À la 86e minute, Epps a lobé la ligne défensive de l’Impact pour trouver Roland Alberg fin seul dans la surface, et pour cause : le numéro 10 de l’Union était hors-jeu d’un cheveu. Sa volée qui a battue Bush n’a donc rien donné.

Une fin de match hachée par plusieurs fautes et deux cartons jaunes, dont un à Bernardello, qui devra s’absenter samedi en raison d’une accumulation d’avertissements, a procuré quelques inquiétudes à la foule; les Montréalais ont tout de même pu célébrer la victoire et trois points de plus au classement, qui amènent l’Impact à cinq longueurs de la ligne rouge avec deux matchs en main.

Prochains matchs

L’Impact disputera un deuxième match en quatre jours, alors que le FC Dallas débarquera dans l’enceinte du Bleu-blanc-noir, ce samedi à 19h30 (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690 – BILLETS). Puis, les Montréalais prendront la direction de la grosse pomme pour une première visite au Red Bull Arena depuis l’élimination des Red Bulls en demi-finale d’association, en 2016, le samedi 29 juillet à 19h30 (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690).

ALIGNEMENTS

MTL – G-Evan Bush; D-Chris Duvall, Kyle Fisher, Laurent Ciman, Daniel Lovitz; M-Louis Béland-Goyette (Marco Donadel 74’), Hernan Bernardello, Blerim Dzemaili, Michael Salazar (Dominic Oduro 64’), Ballou Tabla (David Choinière 76’); A-Matteo Mancosu

Substituts non utilisés : Eric Kronberg, Victor Cabrera, Calum Mallace, Nick DePuy

PHI – G-John McCarthy; D-Raymon Gaddis, Jack Elliott, Oguchi Onyewu, Giliano Wijnaldum; M-Warren Creavalle (Adam Najem 79’), Haris Medunjanin, Ilsinho (Marcus Epps 57’), Roland Alberg, Fabrice-Jean Picault (Jay Simpson 67’); A-C.J. Sapong

Substituts non utilisés : Jake McGuire, Keegan Rosenberry, Joshua Yaro, Brian Carroll

BUTS
 
MTL – Salazar (Duvall) 19’
PHI – Picault 43’
MTL – Dzemaili (Salazar) 51’

AVERTISSEMENTS

PHI – Alberg 29’
MTL – Béland-Goyette 32’
PHI – Gaddis 45’
PHI – Elliott 77’
PHI – Onyewu 90’
MTL – Bernardello 90’
Topics: