10infosPHI

10 infos sur le Philadelphia Union

L’Impact retrouve la MLS ce mercredi, alors que le Philadelphia Union, deux petits points devant le Bleu-blanc-noir, visite le Stade Saputo dans un match déjà crucial pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS (TVA Sports, 985sports.ca, CJAD 800 – BILLETS). Voici 10 infos sur les représentants de la ville de l’amour fraternel.

Contexte du match

Invaincus à leurs trois derniers matchs de ligue, les Philadelphiens occupent présentement le huitième rang dans l’Est, à cinq points de la ligne rouge. Le Union a profité de la pause de deux semaines pour jouer un match amical contre Swansea City, seul représentant gallois en Premier League, une nulle honorable de 2-2 samedi dernier. Est-ce que cette rencontre aura une incidence sur l’énergie que déploiera Philly mercredi? Avec trois matchs en huit jours en MLS, l’entraîneur-chef Jim Curtin aura certainement des décisions à prendre dans son effectif, amoindri par les rappels internationaux, les blessures et la possible absence du capitaine Bedoya, véritable métronome de son équipe, qui sera bientôt papa pour une deuxième fois.

Forme du moment (toutes compétitions confondues)

N-V-D-V-D-V

Entraîneur-chef

Jim Curtin (34-42-27 à la barre du Philadelphia Union et en carrière en MLS) est entraîneur-chef de l’Union depuis le 10 juin 2014. Curtin a d’abord occupé le poste sur une base intérimaire jusqu’au 7 novembre 2014, date à laquelle il est devenu officiellement entraîneur-chef de l’équipe. Joueur avec le Chicago Fire et Chivas USA de 2001 à 2009, Curtin s’est joint à l’Académie de l’Union en 2010 avant d’intégrer le personnel technique de la première équipe, le 29 novembre 2012. Entraîneur-adjoint pendant presque deux ans, Curtin a remplacé John Hackworth, congédié après un mauvais début de saison 2014, à la tête de l’équipe.

Meilleur buteur actuel

CJ Sapong (9)

Joueurs à surveiller

1. Fabrice Picault (#22) – L’Étasunien d’origine haïtienne est revenu en Amérique du Nord après un passage de trois ans sur le Vieux Continent, au Sparta Praha, en République tchèque, et à St. Pauli, en Allemagne. Depuis, il a trouvé le fond des filets quatre fois, ajoutant une passe décisive. Son arrivée a revigoré les flancs de l’Union.

2. Ilsinho (#25) – À près de deux dribles par match en moyenne, les capacités de percussion du Brésilien sont létales. Il ne faut pas lui laisser beaucoup d’espaces au milieu…

3. Roland Alberg (#10) – Bien qu’il n’ait pas été titularisé depuis plus de deux mois, il faudra faire attention à Alberg. Lors des deux derniers matchs de son équipe, le Néerlandais est embarqué comme remplaçant et a presque littéralement marqué avec ses premières touches de balle – un penalty et un tir de loin.

Profil d’équipe

Quand Bedoya va, tout va pour cette équipe de l’Union. Depuis le 6 mai, lorsque le capitaine américain est de l’alignement de départ, Philadelphie montre un retentissant dossier de cinq victoires et un revers. À ses côtés, le récupérateur  Haris Medunjanin, recruté cet hiver en provenance d’Israël, distribue le ballon, souvent sur de longues distances et vers les ailes, et ça rapporte, lui qui compte déjà sept passes décisives en 2017. L’arrivée de Fafá Picault, qui peut jouer sur les deux flancs, aide passablement l’attaque à créer des occasions, qui aime passer par les ailes en transition rapide pour déséquilibrer. De son côté, la défense, avec Oguchi Onyewu en tête, est solide au duel et ne laisse pas passer la chance de jouer de manière physique.

En 2017 :

Tirs cadrés*

Buts marqués de l’intérieur de la surface

Buts marqués de l’extérieur de la surface

Buts marqués de la tête

13e (80)

13e (21)

=7e (4)

=4e (7)

Possession (%)

Conversion des grosses occasions (%)

Passes réussies dans le dernier tiers (%)

Duels gagnés (%)

17e (46,6%)

10e (55%)

22e (57,4%)

3e (51,3%)

*Toutes les données proviennent d’Opta

Schéma tactique

Philadelphie s’aligne toujours en 4-2-3-1 et ça rapporte rarement à l’extérieur, eux qui ont ramené six points sur une possibilité de 24 de leurs périples. Alignement contre Sporting Kansas City (6 juillet) : McCarthy; Wijnaldum, Onyewu, Elliott, Gaddis; Medunjanin, Jones; Picault, Ilsinho, Pontius; Sapong.

Derniers matchs contre l’Impact

Le 22 avril dernier, le Bleu-blanc-noir visitait le Talen Energy Stadium après sa première victoire de la saison. Le match a très mal commencé pour les voyageurs, qui ont accusé un retard de trois buts après 39 minutes. Mais Ignacio Piatti et Anthony Jackson-Hamel, par deux fois, ont ramené Montréal à égalité, permettant à l’Impact de prendre un point sur la route.

Blessures, absences et convocations (au 17 juillet)

G Andre Blake (Jamaïque)
D Richie Marquez (genou)
M Maurice Edu (cheville)
M Warren Creavalle (cuisse)
M Alejandro Bedoya (naissance de son deuxième enfant)
M Chris Pontius (USMNT)
A Fabian Herbers (cuisse)

Prochains matchs

Columbus Crew SC v Philadelphia Union (MLS, 22 juillet)
Philadelphia Union v Columbus Crew SC (MLS, 26 juillet)
New England Revolution v Philadelphia Union (MLS, 29 juillet)

Topics: