article_OM_19Juin
© Reinhold Matay-USA TODAY Sports

Une nouvelle corde à l’arc tactique

L’Impact invaincu en quatre matchs

Il y a deux manières de voir le résultat de samedi soir à Orlando : le verre est soit à moitié plein, soit à moitié vide. Oui, le Bleu-blanc-noir a concédé le but égalisateur dans les arrêts de jeu sur un coup de pied de coin – offert aux locaux dans des circonstances nébuleuses – pour ramener dans ses bagages un point plutôt que trois, mais dans un autre chaudron, les Montréalais ont su revenir dans le match à deux reprises, après un but de Perez García qui n’aurait dû être – le ballon était passé derrière la ligne de but avant le centre décisif de Kaká – et le retour chanceux de Rivas.

« Naturellement, au début du match, nous aurions été satisfaits de prendre un point à l’extérieur, a affirmé le gardien Evan Bush. Mais de la manière dont le match s’est joué et compte tenu de notre position au classement, c’est frustrant.»

L’un des points positifs à tirer de cette visite dans la péninsule floridienne est sans contredit la chimie qui se développe entre le trident d’attaque formé par Nacho Piatti, Matteo Mancosu et Blerim Dzemaili. L’Argentin poursuit sur sa lancée, avec neuf buts et deux passes décisives à ses 10 derniers matchs, toutes compétitions confondues; l’Italien a un but et une aide depuis son retour la semaine dernière à Kansas City; le milieu suisse, quant à lui, cumule deux buts et deux passes décisives en trois matchs.

« Ils ont de grandes qualités, a complimenté le portier américain. Ce sont des compétiteurs et s’ils trouvent de l’espace et ont du temps avec le ballon au pied, ils peuvent faire des dommages. C’est ce qu’ils ont pu faire [samedi], surtout en deuxième mi-temps. Ils ont fait leur boulot. »

Il faut dire qu’à la suite des récents matchs internationaux, l’entraîneur-chef Mauro Biello a dû faire tourner son effectif; de ce fait, quatre changements ont été faits au onze de départ, qui a encore une fois comporté trois défenseurs centraux.

« Nous travaillons encore sur ce système, a poursuivi Bush. Nous l’avons utilisé la semaine passée, mais plusieurs joueurs étaient en équipe nationale. Cette semaine, c’était une première avec plusieurs des gars de retour. Ç’a été un peu difficile en première mi-temps, mais nous nous sommes ajustés tactiquement après la pause et ça s’est amélioré. Ce système est une bonne corde à ajouter à notre arc. »

Topics: